Variabilité spatiale et temporelle du système biologique dans la convergence subtropicale au sud de l'Afrique

par Jérôme Llido

Thèse de doctorat en Océanographie

Sous la direction de Véronique Garçon.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Au sud de l'Afrique du sud, le système frontal des Aiguilles, formé par la juxtapositon du front des Aiguilles (AF) et du front subtropical (STF) associés respectivement, au courant de retour des Aiguilles (ARC) et à la Convergence Subtropicale (STC) et plus au sud par le front subantarctique (SAF), est le siège d'une activité mésoéchelle importante. L'interaction à mésoéchelle des processus physiques et géochimiques est donc influencée par la variabilité spatiale et temporelle du système des Aiguilles et de déterminer l'impact de la variabilité des fronts thermodynamiques AF, STF, et SAF sur la distribution phytoplanctonique et sur la production primaire à l'échelle saisonnière et interannuelle. L'analyse en ondelettes, menée conjointement sur quatre années (Octobre 1997 - Septembre 2001) d'observations spatiales multi-capteurs (couleur de l'eau SeaWiFS, altimétrie Topex/Poseïdon-ERS2, radiométrie infrarouge AVHRR) et sur les champs modélisés correspondants provenant du modèle couplé physique-biologie AGAPE-Bio en simulation interannuelle, a permis d'étudier les relations existantes entre le front biologique et les fronts thermodynamiques (AF, STF, SAF). La variabilité saisonnière et interannuelle du système frontal des Aiguilles est étudiée au travers des résultats de simulation et confrontée aux mesures in situ OISO (Océan Indien Service d'Observation) sur la période 1998-2001. Les images de couleur de l'eau SeaWiFS révèlent la sporadicité des enrichissements en chlorophylle le long de la STC. Une analyse statistique est réalisée en vue de déterminer les caractéristiques (durée de vie, extension et distribution spatiale et temporelle) de ces évènements enrichis. Une étude similaire réalisée sur les champs de chlorophylle modélisés nous a permis d'examiner les causes responsables de l'apparition et de la disparition de ces enrichissements sporadiques en chlorophylle. Dans la plupart des situations, la dynamique de la couche de mélange au sein des évènements combinée avec la disponibilité en lumière joue un rôle prépondérant

  • Titre traduit

    Spatial and temporal variability of the biological system at the subtropical convergence south of Africa


  • Résumé

    South of South Africa, the greater Agulhas Current system, formed by the Agulhas Front (AF) in close juxtapositon with the Subtropical Front (STF), associated to the Agulhas Return Current (ARC) and the Subtropical Convergence (STC), respectively, and farther south by the Subantartic Front (SAF) is a region of intense mesoscale activity presenting enhanced levels of biological production and chlorophyll a. The spatial and temporal variability of a such frontal system influences the physical/biological interactions. The aim of this work is to examine the spatio-temporal variability of the Aguhas frontal system and to determine how the variability of the thermodynamic fronts (AF, STF, SAF) affects the chlorophyll field and the primary production at seasonal and interannual time scales. A wavelet analysis is performed on the 4-years (October 1997 - September 2001) time series of multi-sensors satellite data sets (ocean colour collected by SeaWiFS, mapped sea level anomalies from Topex/Poseïdon-ERS2 and sea surface temperature provided by the infrared radiometer AVHRR) in order to characterize the time and space variability of the front comparing the biological front with the dynamical fronts. A similar analysis is carried out on modelled fields provided by an eddy-permitting, physical-biological coupled model AGAPE-Bio using interannual forcing. Seasonal and interannual variability of the frontal system is then studied through the model results and compared with in situ observations from OISO (Océan Indien Service d'Observation) over the 1998-2001 period. Satellite remote sensing reveals localized high chlorophyll a concentrations, appearing as intermittent event-scale blooms in this region. A statistical analysis is conducted along the Subtropical Convergence to characterize these event-scale blooms in terms of lifetime, chlorophyll concentration, areal extension and spatial distribution. Our numerical model simulates this process with a fair degree of verisimilitude and is used to investigate the physico-biogeochemical requirements for bloom events to occur. We demonstrate that in most cases the limiting factor is intensity of vertical stratification combined with light availability

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 303 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 289-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30208
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.