Propriétés optiques de nano-structures métalliques et semi-conductrices

par Guillaume Bachelier

Thèse de doctorat en Physique de la matière

Sous la direction de Adnen Mlayah.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La spectrométrie Raman, mettant en jeu des phonons de longueur d'onde nanométrique, est une technique de choix pour l'étude des nanostructures. Elle met en évidence les effets de localisation ou de mélange des états électroniques. La cohérence spatiale des modes de vibration, à l'origine du phénomène d'interférence Raman, permet quant à elle de sonder de la structuration spatiale de la matière, tant d'un point de vue électronique qu'acoustique, ouvrant ainsi la voie vers des dispositifs de caractérisation intégrés. La spécificité de l'approche développée dans ce manuscrit réside dans la comparaison entre mesures et calculs de la section efficace de diffusion Raman. Elle apporte une compréhension quantitative des fréquences mais aussi des intensités des pics mesurés. Ainsi, cette démarche a permis d'identifier un nouveau mécanisme de couplage phonon-plasmon qui s'est avéré être le mécanisme dominant la diffusion Raman basses fréquences dans les nano-particules métalliques.

  • Titre traduit

    Optical properties of metal and semi-conductor nanostructures


  • Résumé

    The Raman spectroscopy, involving phonons with nanometric wavelengths, is a powerful technique for investigating nanostructures. It evidences the localisation or mixing effects associated with the electronic states. On the other hand, the spatial coherence of the vibrational modes, at the origin of Raman interferences, allows to probe both electronic and acoustic properties. The approach developed in this manuscript lies in the comparison between measurements and scattering cross section calculations. It gives a quantitative understanding of both frequencies and intensities of observed Raman features. This approach allowed to identify a new coupling mechanism between plasmons and phonons which indeed dominates the low-frequency Raman scattering in metal nano-particules.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 173-181

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30170
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.