Empreinte génomique parentale et petits ARN non-codants

par Hervé Seitz

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire

Sous la direction de Jérôme Cavaillé.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le phénomène d'empreinte génomique parentale se traduit par une expression différentielle des deux allèles de certains gènes, en fonction de leur origine parentale. Nos travaux ont abouti à la découverte de nombreux gènes de petits ARN non-codants de Mammifères (ARN C/D et microARN) soumis à l'empreinte génomique parentale, et à une première caractérisation de leur expression. Alors que la plupart des ARN C/D participent à la biogenèse des ARN ribosomiques et des petits ARN nucléaires, ceux que nous décrivons en semblent incapables ; les microARN, quant à eux, sont habituellement des répresseurs post-transcriptionnels de gènes spécifiques : parmi les microARN que nous décrivons, deux pourraient ainsi réprimer un rétrotransposon. Les fonctions éventuelles de ces gènes de petits ARN non-codants (dans le contrôle du développement, la répression de ce rétrotransposon, et le mécanisme de l'empreinte génomique parentale) sont discutées.

  • Titre traduit

    Genomic imprinting and small non-coding RNAs


  • Résumé

    Genomic imprinting results in a differential expression of both alleles of some genes, according to their parental origin. This study led to the identification of many mammalian small non-coding RNA genes (C/D RNA and microRNA genes) which are subjected to genomic imprinting, and to a preliminary characterization of their expression. Whereas most C/D RNAs participate to ribosomal RNA or small nuclear RNA biogenesis, the ones we describe don't seem to ; microRNAs are usually post-transcriptional repressors of specific genes : among the microRNAs we describe, two could repress a retrotransposon. Potential functions for those small non-coding RNA genes (in development control, retrotransposon silencing and genomic imprinting mechanism) are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 246 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-243

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30138
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.