Réponse aux stress abiotiques chez Eucalyptus gunii : analyse globale du transcriptome sur filtres haute densité et caractérisation moléculaire du gène Sxd1 (synthèse de la vitamine E)

par Walid El Kayal

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire végétale

Sous la direction de Chantal Teulières.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'Eucalyptus, d'un grand intérêt économique pour l'industrie papetière, s'est très vite imposé à travers le monde. Parmi les contraintes environnementales, c'est le gel qui reste le facteur le plus limitant de l'implantation de cette essence exotique dans les régions tempérées. Lors d'expositions au gel prolongées, la survie de ce feuillu est liée à sa tolérance intrinsèque au froid ainsi qu'à sa capacité d'acclimatation. Ce phénomène, étudié chez d'autres espèces comme Arabidopsis ou l'orge, apparaît lié à de nombreux paramètres et relativement spécifique. L'acclimatation au froid est une réponse adaptative qui correspond au développement transitoire d'une tolérance via de profonds changements à la fois biochimiques, physiologiques et cellulaires, suite à l'induction de nombreux gènes. Les approches moléculaires ont démontré que la capacité d'adaptation des végétaux à ce type de stress abiotique implique l'action de plusieurs gènes codant pour des protéines effectrices et pour des protéines régulatrices. Les travaux présentés dans cette thèse, concernent l'isolement et la caractérisation de gènes impliqués dans la tolérance aux stress abiotiques dont le froid chez l'Eucalyptus, à travers une approche de génomique fonctionnelle. Ils ont été réalisés sur des systèmes simplifiés, représentatifs du comportement de la plante entière. L'isolement des gènes a été réalisé par deux approches différentes : PCR ciblée et criblage d'une banque soustractive. L'analyse globale des profils d'expression de l'ensemble des gènes de notre banque a été effectuée par hybridation sur filtres haute densité "macroarrays". Cette analyse qui a été confirmée par northern blot pour certains gènes orthologues, nous a permis d'identifier pour la première fois chez l'Eucalyptus des gènes différentiellement exprimés lors de l'acclimatation au froid. . .

  • Titre traduit

    Response to the abiotic stresses Eucalyptus gunnii : transcriptome analyzes by macro-arrays and molecular characterization of the Sxd 1 gene (synthesis of the vitamin E)


  • Résumé

    Due to interesting wood properties, fast growth and a low requirement for soil quality, Eucalyptus is the most planted woody angiosperm worldwilde. However, due to the limitation of Eucalyptus expansion by cold climate, frost tolerance became a main agronomic trait to be improved for these species. Freezing tolerance is associated to intrinsic tolerance and acclimation capacity corresponding to deep biochemical and physiological changes mediated by the induction of a lot of genes. The function of some these genes is still unclear up to now. In this context, our scientific project aims to identify candidate genes in order to better understand the main molecular mechanisms of frost tolerance. In order to study transcriptional changes during acclimation, the identification of genes was carried out by two different approaches: targeted PCR and screening of a subtractive library obtained from cold acclimated Eucalyptus cell suspension culture. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 110 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 98-110

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30078
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.