Conception des systèmes : calculs technico-économiques et aide à la décision dans la conduite d'un projet "recherche"

par Mohamed Yacoub

Thèse de doctorat en Systèmes industriels

Sous la direction de Daniel Estève.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Systems design : technico-economic calculations and decision in "research" project management


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les exigences croissantes en gestion de Recherche et Développement invitent à mettre en œuvre une méthodologie de conduite de projet spécifique. Il y a, en effet, des particularités évidentes de se trouver tout proche de l'innovation et très éloigné des étapes d'industrialisation et de commercialisation. La méthodologie de conduite que nous avons exploré est de fonder les décisions sur une modélisation technico-économique à long terme de type " Life Cycle Cost ", de prendre en compte l'évolution technologique sous la forme d'ajustement des étapes d'optimisation ou de sélection de scénarios réalisant la cible spécifiée pour le projet. La modélisation à long terme est réalisée par le couplage des outils : Microsoft Project, pour la planification et WinNag, pour l'évaluation économique et financière Dans le prolongement des recommandations du PMBOK, nous proposons que l'établissement de la planification se fonde sur la définition des fonctions établies par la conception amont sous la forme d'une référence aux fonctions de conception amont des systèmes en lui associant les données non fonctionnelles : coûts, délais, utiles aux calculs de sélection des scénarios possibles et à l'optimisation d'un scénario courant. L'optimisation peut concerner des objectifs multiples techniques et non techniques : cela peut impliquer des méthodes différentes selon les cas. Nous insistons, dans notre manuscrit, sur la question de tolérance valable pour l'optimisation technique de conception ou l'optimisation de gestion en conduite de projet : Si les exigences sont très importantes les coûts associés vont grandir. Si les exigences sont relâchées, c'est le client qui va être insatisfait et qui ne va pas acheter le produit. Deux méthodes sont proposées pour réaliser cette optimisation : méthode statistique de Monte-Carlo ou optimisation sur modèle déterministe à réseau de neurones. Nous tentons dans ce travail de voir la faisabilité opérationnelle de nos recommandations sur un exemple de projet : conception et réalisation d'un bistouri électrique en robotique chirurgicale. Nous pouvons aussi illustrer le bien fondé des propriétés et les lourdeurs de la méthode. Nous en arrivons à établir des équivalences entre notre approche de modélisation technico-économique à long terme et l'approche plus pragmatique par la fonction de pertes de TAGUCHI. Ce travail fait une analyse très globale des méthodes et des outils qui peuvent être utilisés dans la conduite de projet. Des propositions sont faites sur le couplage : conception de produits et conduite de projet, sur la planification, sur l'évaluation technico-économique, sur la prise en compte des trajectoires technologiques Mais, il reste encore beaucoup à faire sur les techniques de sélection et d'optimisation surtout si, comme on l'a supposé, on applique une méthodologie ouverte sur toutes les possibilités technologiques de réaliser le proje

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30064
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.