Signalisation calcium chez Arabidopsis thaliana : analyse biochimique et fonctionnelle d'une protéine nucléaire cible de la calmoduline impliquée dans la tolérance à des contraintes osmotiques

par Elian Perruc

Thèse de doctorat en Biosciences végétales

Sous la direction de Benoît Ranty.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Calcium signalling in Arabidopsis thaliana : Biochemical and functional analysis of a nuclear calmodulin binding protein involved in osmotic stress tolerance


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez les végétaux, les voies de signalisation dépendantes du calcium jouent un rôle majeur dans les réponses à de nombreux stimuli extracellulaires. Des protéines relais affines pour le calcium (e. G. Calmoduline) assurent le décodage du message calcium. Ces protéines forment des réseaux de régulation par interaction réversible avec des protéines de fonctions variées dont elles modulent l'activité biologique de manière calcium dépendante. Un clone d'ADNc correspondant à un gène du chromosome 2 d'Arabidopsis thaliana a été isolé par criblage d'une banque d'expression avec de la calmoduline radiomarquée. Ce clone code une protéine de fonction inconnue, désignée AtCaMBP25, qui contient un motif peptidique VQ retrouvé chez des facteurs de transcription végétaux, ainsi que des signaux d'adressage nucléaire suggérant qu'elle pourrait être impliquée dans la transcription de gènes nucléaires. Cette protéine interagit avec une forte affinité avec la forme canonique de calmoduline et est capable de discriminer les différentes formes de calmoduline d'A. Thaliana. La localisation nucléaire de cette protéine a été démontrée et des résultats suggèrent que la calmoduline jouerait un rôle essentiel dans sa translocation vers le noyau. Le gène AtCaMBP25 est exprimé dans tous les organes aériens d'A. Thaliana et son expression est rapidement induite par des contraintes environnementales telles la déshydratation,. .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 110 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 101-110

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30047
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.