Etude de l'effet de l'éliciteur CBEL de phytopthora parasitica var, nicotianae infiltré ou produit in planta chez Arabidopsis thaliana et nicotiana tabacum

par Moustafa Khatib

Thèse de doctorat en Biosciences végétales

Sous la direction de Marie-Thérèse Esquerré-Tugayé.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Study of the effects of the CBEL elicitor from Phytopthora parasitica var, nicotianae iwhen infiltrated or produced in planta in Arabidopsis thaliana and Nicotiana tabacum


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Phytophthora parasitica var. Nicotianae (Ppn), un Oomycète parasite du tabac, produit in vitro et in planta une glycoprotéine pariétale nommée CBEL pour 'Cellulose-Binding Elicitor Lectin'. CBEL est constituée de deux domaines en répétition directe contenant chacun un motif de fixation à la cellulose (CBD), séparés par une région riche en thréonine et proline. En accord avec cette structure, CBEL se lie à la cellulose cristalline et à la paroi des plantes. L'application de CBEL au tabac induit des réponses de défense, une nécrose localisée, et protège la plante contre l'infection par Ppn. Au cours de ce travail, nous avons mis en évidence la présence de protéines homologues de CBEL chez plusieurs espèces du genre Phytophthora, et montré que cette molécule induit la défense chez plusieurs espèces végétales. Ces résultats classent CBEL parmi les éliciteurs généraux. Une caractérisation plus détaillée de l'activité élicitrice a été entreprise chez Arabidopsis thaliana. L'infiltration par CBEL de feuilles de plantes d'A. Thaliana d'écotype Col-0 induit des nécroses, la production d'éthylène, l'accumulation de glycoprotéines riches en hydroxyproline (HRGPs), d'activité peroxydasique, et l'expression des gènes de défense ASA1, PR-1, Wak1 et ACO1. Par l'utilisation de mutants affectés de perception de l'acide jasmonique (coi1) ou de l'éthylène (ein2), et de plantes affectées dans l'accumulation de l'acide salicylique (exprimant NahG), nous avons constaté que l'induction de nécrose est dépendante de l'acide jasmonique et de l'éthylène, tandis que l'accumulation d'HRGPs, d'activité peroxydasique ainsi que l'induction de Wak1 et PR-1 sont dépendantes de l'acide salicylique. Nos résultats suggèrent que CBEL active les trois voies de signalisation impliquées dans l'induction des défenses chez A. Thaliana. Ils montrent également que l'infiltration par CBEL de feuilles de plantes Col-0 les protège partiellement contre une infection par Colletotrichum destructivum. Afin d'évaluer la capacité de CBEL à conférer une protection contre des agents pathogènes lorsqu'elle est produite de façon endogène, des plantes transgéniques de tabac et d'A. Thaliana exprimant CBEL ont été générées. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 113 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 91-113

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30038
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.