Effets de l'imagerie visuelle et kinesthésique sur la mémorisation et l'apprentissage de différents types de mouvements

par Eman Farahat

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Bernard Thon et de Anne Ille.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Effect of visual and kinesthetic imagery on the recall and on the learning of different types of movements


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les objectifs de ce travail étaient (a) d'examiner l'effet de l'imagerie visuelle et de l'imagerie kinesthésique sur la mémorisation de deux types de séquences de mouvements (une séquence morphocinétique et l'autre topocinétique) expérience 1, et sur l'apprentissage d'un mouvement morphocinétique (expérience 2) et (b) de comparer la durée du mouvement réel avec la durée du mouvement imaginé. L'expérience 1 a montré que l'imagerie visuelle a amélioré l'acquisition des deux séquences de mouvements, mais n'a pas affecté leur rétention à long terme. Par ailleurs, l'imagerie kinesthésique n'a pas eu d'effet significatif sur l'apprentissage et la rétention de ces deux séquences de mouvements. L'imagerie mentale, qu'elle soit visuelle ou kinesthésique, avait les mêmes propriétés temporelles que le mouvement réel dans le cas d'une séquence morphocinétique, mais ce n' était pas le cas pour une séquence topocinétique. L'expérience 2 a révélé que l'imagerie visuelle a permis un apprentissage équivalent à celui de l'imagerie kinesthésique, mais meilleur que celui des deux groupes contrôles. La rétention à long terme est meilleure pour le groupe d'imagerie visuelle que pour les trois autres groupes. La durée de l'exécution du mouvement était plus longue que la durée de son imagination pour les deux types d'imagerie, mais la différence entre la durée de l'exécution et l'imagination du mouvement était moins importante pour le groupe d'imagerie kinesthésique que pour le groupe d'imagerie visuelle. Les durées relatives (timing) des différentes parties du mouvement étaient conservées. Dans ce sens, les deux modalités d'imagerie ont montré un certain degré de similitude avec le mouvement réel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 113 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 91-113

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.