Modélisation bidimentionnelle d'une décharge à barrière diélectrique : mise en évidence de l'importance des phénomènes aux électrodes

par Yannick Cesses

Thèse de doctorat en Physique et ingénierie des plasmas de décharge

Sous la direction de Pierre Ségur.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Two-dimensional model of a dielectric barrier discharge : study of electrodes phenomena


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les décharges électriques contrôlées par barrière diélectrique jouent un rôle de plus en plus important sur le plan industriel. Généralement utilisées à la pression atmosphérique, leurs domaines d'applications s'étendent de la production d'ozone, aux traitements de surface polymère en passant par les sources incohérentes de rayonnement UV. A la pression atmosphérique, ces décharges sont généralement de type filamentaire. Mais, sous certaines conditions particulières d'alimentation, il est possible d'obtenir une décharge homogène, similaire à une décharge luminescente à basse pression. L'objectif de ce travail est, par le biais d'une modélisation bidimensionnelle de la décharge filamentaire, d'améliorer la connaissance des mécanismes de création et de propagation pour proposer une voie d'établissement du régime luminescent. Ce modèle fluide, basé sur un ensemble d'équations hydrodynamiques, prend en compte non seulement l'influence des particules chargées, mais aussi celle des particules lourdes (états radiatifs, métastables, ). Ces espèces excitées n'étaient jusqu'ici pas inclus dans les modèles de décharge filamentaire alors qu'elles jouent un rôle capital dans la propagation d'une décharge luminescente. L'étude systématique de la distribution spatio-temporelle de toutes les espèces prises en compte lors des différentes phases de propagation, a permis de mettre en évidence l'importante concentration d'espèces métastables non seulement dans le gaz, mais aussi au voisinage de la surface des diélectriques. L'émission secondaire d'électrons engendrée par impact de ces niveaux métastables sur la surface, bien que peu importante, semble être le mécanisme prépondérant pour l'établissement d'une décharge luminescente. En effet, il permet une ionisation à faible champ électrique nécessaire à l'établissement de ce régime.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-176

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30036
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.