Etudes des interactions entre des nanoparticules d'or et des monocouches de dendrimères à terminaisons thiols

par Eva Emmrich

Thèse de doctorat en Hétérochimie moléculaire et supramoléculaire et chimie inorganique

Sous la direction de Jean-Pierre Majoral et de Günter Schmid.

Soutenue en 2004

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse était d'étudier le comportement de monocouches de clusters déposées sur des substrats couverts de dendrimères. Pour celà, on commence par préparer des monocouches fermées de dendrimères sur des supports solides. La deuxième étape consiste à déposer des monocouches de clusters et à examiner leur comportement vis-à-vis du support. Plusieurs techniques ont été appliquées pour la formation des monocouches de dendrimères : système biphasique, technique de Langmuir-Blodgett, technique de " l'écluse ", dépôt par centrifugation. La technique de " l'écluse " consiste à abaisser un film présent à la surface de l'eau pour le déposer sur un substrat. Sur des supports de silicium, il a été possible par cette technique de déposer des monocouches de dendrimères avec une épaisseur de couche de 2,5 nm qui sont fermées à 99 %. Le dépôt de la solution de cluster sur une couche de dendrimères sous l'eau et non pas à la surface de l'eau (pour prolonger le temps de réaction) devrait produire des monocouches de clusters. La formation de microcristallites a été observée à la périphérie des échantillons. Ces cristaux contenant de l'or possèdent une géométrie de type dodécaèdre de losange. Ils ont pu être visualisés et caractérisés par TEM, SEM, XPS et AFM. Les microcristallites ont pu être synthétisés également en l'absence de dendrimères par une technique de cristallisation classique et les cristallites obtenus présentaient les mêmes propriétés que ceux obtenus en présence de dendrimères. Les dendrimères n'ont donc pas d'influence sur la formation des microcristallites. En ce qui concerne la partie centrale de l'échantillon, en grattant sa surface avec la pointe d'AFM on a pu détecter la présence d'or par analyse dispersive de rayons x dans les amas créés sur les bords de la zone qui a été grattée. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. à la fin des chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004TOU30010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.