Essai de reconstruction de la philosophie d'Ibn al Muqaffa (mort vers 757)

par István Tamás Kristó Nagy

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Dominique Urvoy et de Sándor Fodor.

Soutenue en 2004

à Toulouse 2 en cotutelle avec l'Eötvös Loránd tudományegyetem (Budapest) .


  • Résumé

    Ibn al-Muqaffac is famous as a translator and stylist but he is rarely mentioned as a philosopher. His skepticism and ambiguous attitude towards religion and the possessors of power were always suspicious in the eyes of Muslims. Praised primarily as a mediator of the Iranian wisdom literature, he remains on the periphery of western scholarship, the latter being more interested in the Platonist and Aristotelian philosophical tradition. This synoptic study aims to prove that the works attributed to Ibn al-Muqaffac form a coherent ensemble and reflect a complex thought. Heir to the Sasanian culture (impregnated by Indian and Greek influences), he succeeded in transposing the values of the civilizations of the late Antiquity toward Islam, being himself a free and responsible thinker committed to the raison and the welfare of the whole society. I also give a philologically reestablished new edition of his texts, still unavailable in western languages, with a French translation and commentary.

  • Titre traduit

    ˜An œessay to reconstruct Ibn al-Muqaffa's philosophy


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Traducteur et un styliste reconnu, Ibn al-Muqaffac est rarement évoqué comme philosophe. Les Musulmans appréhendent son scepticisme et son attitude ambiguë face aux détenteurs du pouvoir et à la religion. Il reste aussi sur la périphérie de la recherche occidentale plus concernée par la tradition philosophique platonicienne et aristotélicienne que par la littérature de sagesse iranienne dont il était médiateur. Cette étude synoptique sert à démontrer que les œuvres attribuées à Ibn al-Muqaffac forment un ensemble cohérent et reflètent une pensée complexe. Héritier de la culture sassanide (imprégnée d'influences indiennes et grecques), il a cherché avec succès à transposer les valeurs de l'Antiquité tardive vers le monde musulman tout en étant un esprit libre responsable, engagé envers la raison et le salut de la société entière. Dans les annexes, j'essaie de donner une traduction française commentée de La parodie du Coran, d'Al-adab al-ṣaġīr, d'Al-yatīma, des Sagesses, Louange à Dieu.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury car non corrigée dans les 3 mois réglementaires
  • Annexes : Bibliogr. f. 195-205

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.