Edifices et objets du culte chrétien dans le paysage rural de Novempopulanie (IVe-Xe siècles) : recherches d'archéologie et d'histoire

par Marie-Geneviève Colin

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité

Sous la direction de Jean-Marie Pailler et de Jean Guyon.

Soutenue en 2004

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    À partir du recensement et de l'étude comparée des édifices et objets du culte chrétien entre le IVe et le Xe s. , le présent travail s'efforce de mettre en évidence les formes et les modalités de la christianisation progressive des campagnes de Novempopulanie. Dans cette province fortement empreinte de romanité, un premier semis d'églises semble avoir été précocement réalisé dans les bourgades, dès la première moitié du Ve s. Peu après, les riches propriétaires fonciers convertis construisent sur leurs domaines des oratoires privés. La réutilisation d'espaces bâtis antiques, lors de l'implantation de nécropoles ou lors de la fondation d'églises préromanes et romanes, témoigne de la longue durée de fréquentation de certains sites. Une deuxième génération d'édifices cultuels apparaît dans la seconde moitié du VIIe et au VIIIe s. , période au cours de laquelle les relations transpyrénéennes s'affirment nettement. L'architecture et le décor de l'église d'Arnesp à Valentine (Haute-Garonne), inspirés de l'architecture hispano-wisigothique du VIIe s. , sont exemplaires à cet égard. La topographie chrétienne rurale achève de prendre forme avec la multiplication des initiatives monastiques qui marque l'époque carolingienne. Dès lors, toutes les conditions sont réunies pour que puisse se mettre en place la paroisse rurale, au sens médiéval du terme.

  • Titre traduit

    Archeogical and historical research of buildings and objects from the Christian culture in the countryside of Novempopulania (IV-Xth c. )


  • Résumé

    The present work endeavours to bring to the fore Novempopulanian countryside progressive conversion to Christianity forms and modes, from buildings and Christian liturgical objects between the IVth and the Xth c. In this strongly Romanity borrowing province, a first scattering of churches seems to have been precociously built in the villages from the first half of the Vth c. Rich converted landowners built on the their properties private oratories a short time after. Antique built spaces re-used at the time of necropolis introduction or at the time of preromanesque and romanesque churches foundations, indicates the long establishment time of certain sites. A second cultual building generation appears in the second half of the VIIth and VIIIth c. , during this period the transpyrenean relations assert clearly. Arnesp church architecture and adornment in Valentine (Haute-Garonne french department) inspired by the VIIth c. Hispano-Visigothic architecture, are exemplaries in the spect. The rural Christian topography finishes take shape with the monastic initiative multiplication striking the Carolingian time. All conditions are combined from that time on, so that the rural parish may set according to the medieval term sense.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (349 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 584

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.