Le pouvoir et le sang : les familles de capitouls de Toulouse au siècle des Lumières (1715-1790)

par Grégory Barbusse

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Almaric et de Michel Taillefer.

Soutenue en 2004

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Ce travail propose, dans sa première partie d'examiner l'histoire et les pouvoirs du capitoulat toulousain, les privilèges qu'il confère à ses titulaires et les réseaux permettant l'accès au Capitole ; de détailler les origines géographiques et socio-professionnelles de ses membres et d'évoquer enfin l'existence d'une "trilogie capitulaire" composée d'autochtones, d'assimilés et d'aventuriers. La seconde partie traite plus spécifiquement des familles municipales grâce à une analyse de leurs politiques matrimoniales et de la puissance de leurs parentèles, un examen des carrières suivies et des pratiques testamentaires. Nous conclurons sur une évocation de leur habitat urbain et rural, leurs pratiques culturelles et de sociabilité et une esquisse de leurs mentalités. A travers les problèmatiques de la reproduction sociale, de la culture et de la fusion des élites, il s'agit ici de montrer que la famille est bien la première matrice du pouvoir sous l'Ancien Régime.

  • Titre traduit

    Power and blood. Capitouls from Toulouse at the age of the enlightenment (1715-1790)


  • Résumé

    In the first part, this work intends to study the history and the powers of the capitoulat of Toulouse, the privileges it conferes to the holders of the title, and the networks allowing the access to the Capitole ; to detail the geographical and socioprofessional extractions of the members ; and finally to mention the existence of a "capitulary trilogy" consisted of "autochtones" (Capitouls coming from Toulouse and who stayed there after their capitulary magistrature), "assimiles" (Capitouls coming from other areas than Toulouse and who stayed durably there after their capitoulat), and "aventuriers" (foreigners by birth Capitouls who come back definitely in their area of origin after their capitoulat). The second part of the work concerns more specifically the local families with their matrimonial policies and the power of their family connections, the examination of their careers and their will practises. We finish evocating the rural and urban housing of the Capitouls, their cultural and social background, and with a quick description of their mentalities. Among the problematics of social reproduction, culture and the merger of the elites, this works aims at showing that family is the first matrix of the power at the time of the Old Regime.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (640, 511 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 531-589

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 149

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.