Mise en je dans la poésie de Pierre Reverdy

par Sylvie Pascal

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Didier Alexandre.

Soutenue en 2004

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'analyse aborde les fondements de l'identité poétique chez REVERDY par différentes mises en " je " : mises en espace, en spectacle et en récit, le sujet oscillant entre fiction et figuration. Il se fait metteur en scène dévoilant le sens original du monde. L'écriture elle-même mise en scène joue sur la brisure, chaque " flaque de verre " réfléchissant une image nouvelle dans laquelle le nom du poète s'inscrit comme une obsédante quête d'identité. Le récit morcelé conduit à la fragmentation du discours et des voix qui prennent en charge la parole. Le brouillage énonciatif fait écho au trouble identitaire et renouvelle le statut du lecteur chargé de reconstituer le sujet à partir d'indices disséminés. Le poème ne parlant plus à la première personne, Reverdy renvoie à un lyrisme pluriel. Ce n'est donc plus le " je " qui importe mais plutôt le " soi ", le réfléchi renvoyant à la fois à l'individualité singulière mais aussi à la pluralité et à la réflexivité.

  • Titre traduit

    Staging the I in Pierre Reverdy's poetry


  • Résumé

    This analysis tackles the bases of Reverdy's poetic identity through various staging of the I : in space, in the theatricality, in the narrative, with the character passing from fiction to theatrical performance. The poet gives an aesthetic and dramatic dimension to reality revealing the original meaning of the world. The writing too takes a token role through its fragmentation, with every single "flaque de verre" mirroring a new image in which the poet's name is set in an obsessive quest for identity. The broken up narrative leads to a fragmented talk and voices convey the meaning. The deliberately blurred enunciation echoes the interrogation on the identity and leaves it up to the reader again to construe the theme from various scattered clues. Once the poem is no longer in the first person, Reverdy refers to a lyrical plural. So that it is no longer the I that matters but the self, the reflexive which refers both to the singular individuality but also to plurality and reflexivity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2vol. (645 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 618-645

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.