La marginalité dans l'oeuvre adulte de Juan Goytisolo

par Antoine Kadzue

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation espagnoles

Sous la direction de Jean Alsina.

Soutenue en 2004

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Ce travail porte sur le concept de la marginalité, sur les exclusions politico-socio-économiques et culturelles dans Señas de identidad, Reivindicación del Conde don Julián et Juan sin Tierra ; oeuvres publiées dans un contexte d'extrême violence, de dictature, d'injustice et de l'arbitraire du régime franquiste. Il s'articule sur l'analyse struturale, idéologique et artistique de cette trilogie et sur l'analyse de la destruction de l'Espagne sacrée, des valeurs morales et politiques imposées par la dictature de la classe bourgeoise aux hommes du Sud, aux émigrés, aux exclus de la société. Il pose les problèmes fondamentaux de l'homme: le droit de disposer de soi, l'incommunicabilité entre les races et les classes sociales (esclaves noirs d'Afrique déportés dans les plantations cubaines de colons espagnols). Il s'articule autour du social, de l'économique, du politique, du culturel et du métaphysique. Il analyse les égarements de la pensée humaine, procède à un démasquage impitoyable d' idéologie et problématise le destin de l'Homme, en s'articulant sur la pensée littéraire et philosophique de grands écrivains espagnols du siècle médiéval au XX1e siècle et des écrivains français et américains à l'instar de Ernest Hemingway. Il vise à donner une âme et une vie quotidiennes à la trilogie Goytisolienne en l'immortalisant dans les cieux capitalistes ou tiers-mondistes où l'Homme reste encore écrasé, sous l'étau d'une extrême répression: Construire une société idéale, un Eden, un monde égalitaire est l'objectif goytisolien.

  • Titre traduit

    Marginality in Juan Goytisolo's adult novels


  • Résumé

    This study deals with the concept of marginalisation in the politico-economic and socio-cultural exclusion in Juan Goytisolo's triology : Señas de identidad, Reividicación del Conde don Julian and Juan sin Tierra, published in a context of extreme violence, dictatorship, injustice and arbitrary unrest of Franco's regime. It deals with the structural, ideological and artistic analyses of the trilogy. It focuses on the analyses of the sacred destruction of spain's, moral and political values imposed by the dictatorship of the rich class to men in the south, the emigrated, those excluded by the society and poses fundamental problems of man: the right for liberty, the absence of communication between races and social classes (Black African slaves deported to an Spanish colonial plantations in Cuba. The work articulates itself on the social, economic, political, cultural and metaphical domains. It deals with the aberration of human thought, pitiless unveiling of the ideology and problematises human destiny. It focuses on literary and philosophical thought from major Spanish writers of the medieval age to the 21st century and even some French and American writers such as Ernest Hemingway. And lastly, the study sets out to give meaning to life in Goytisolian triology by immortalising it in the capitalist and third world countries where man have, until recent times, been crushed by extreme repression. Thus, the objective of the writer is to construct an ideal society, of an Eden or an egalitarian world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 347 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 304-[323]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.