L'altérité chez le semblable dans quelques œuvres de la littérature médiévale française

par Jeanine Galdéano

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Alain Labbé et de Daniel Lacroix.

Soutenue en 2004

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Les chansons de geste ou certains romans médiévaux magnifient souvent les exploits de héros exceptionnels, mortels, aux prouesses physiques admirées ou encore d'enchanteurs aux dons enviés. Pourtant les jalousies et les passions, si elles meurtrissent les corps par les combats menés, font naître un être impalpable, l'altérité, laquelle invisible s'immisce entre les êtres dans le but de les malmener pour mieux les occire. Naît une autre guerre, plus sournoise, menée selon trois stratégies parfaites. La première consiste, au sein d'un même royaume, à envenimer les relations entre deux êtres, qui ne parviennent à cerner l'autre trop semblable ou trop différent. Il peut s'agir aussi d'altérer un seul être, chevalier ébranlé intérieurement, qui ne sait plus qui il est, lui-même ou un autre. Enfin l'altérité, véritable dynamique des œuvres choisit encore d'attaquer sur les deux fronts l'être à prendre, créant ainsi un trouble majeur constitué de l'altérité chez l'autre et de l'altérité en soi sans qu'il soit possible de dire lequel s'impose en tant que préalable.

  • Titre traduit

    Otherness in fellow beings seen in certain works : of medieval French literature


  • Résumé

    In verse chronicle or novels in medieval French literature, we tend to recall only the exploits of exceptional heroes, mortals whose physical feats one admires or enchanters with enviable qualities. Yet, jealousy and passion, while corrupting bodies through the rigours of combat, give birth to that which becomes an intangible creature in its own right, namely otherness, which, unseen, intrudes between characters in order to harm them and so the better to destroy them. This is an underhand war, conducted according to three perfect strategies. The first entails poisoning relations both too similar and yet too different. Or, it can involve changing a single character - a knight profoundly shaken who no longer knows who he is - himself or another. Finally, otherness, the true dynamic of these works, chooses to attack the victim on both fronts, thus creating turmoil embracing change in oneself and in the other protagonist, there being no chance of knowing which one will prevail.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 537 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 481-516. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.