Commerce, conquête et interaction culturelle entre le plateau central et la zone maya : une étude comparative entre Teotihuacan et Tenochtitlan

par Pascale Villegas

Thèse de doctorat en Études sur l'Amérique latine

Sous la direction de Georges Baudot et de Patrick Lesbre.

Soutenue en 2004

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    En Méso-Amérique, le commerce à longue distance entre le Plateau Central et la zone maya a permis des échanges non seulement de produits mais aussi culturels. A l'époque classique, le commerce à longue distance entre Teotihuacan et la zone maya aurait servi de faire de lance dans la mise en place d'interactions culturelles. L'étude particulière du cylindre tripode nous a permis de privilégier cette hypothèse plutôt que celle de conquêtes militaires de Teotihuacan sur des villes mayas. Durant l'époque de Tenochtitlan, il existait un commerce à longue distance assidu entre le Plateau Central et la zone maya, ce qui expliquerait l'existence de similitudes architecturale, linguistique, mythologique entre la culture aztèque et celle maya. Or, ces similitudes pourraient être l'œuvre non pas d'influences directes entre Aztèques et Mayas mais de réminiscences teotihuacanes. L'arrivée des Espagnols met un terme à des cultures ancestrales et le commerce à longue distance traditionnel n'échappe pas à ce bouleversement. Au cours du XVIe siècle, il se réorganise et permet de nouveau l'interaction culturelle cette fois entre Espagnols et autochtones.

  • Titre traduit

    Trade, conquest and cultural interaction between the Central Plateau and the maya zone : a comparative study between Teotihuacan and Tenochtitlan


  • Résumé

    In Mesoamerica, long distance trade between Central Plateau and the maya zone make possible the product and cultural exchange. During the Classic, long distance trade between Teotihuacan and the maya zone serves to establish cultural interaction. The particular study of cylindrical tripod permit to privilege this hypothesis more than the military conquest of Teotihuacan against maya cities. During Tenochtitlan epoch, long distance trade continue between the Central Plateau and the maya zone, this permit to explain why the existence of architectural, linguistic, mythological similarities between the Aztec and the maya culture. Nevertheless, these similarities could be due not to direct influence between Aztec and maya but to teotihuacan reminiscence. The Spanish arrival put a final term of ancestral culture and long distance trade don't escape of this overthrow. During the XVI century, it reorganises and permits one more time the cultural interaction between Spanish and autochthones

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 382 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 331-357

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.