Incidence de la relation père-enfant sur les conduites sociales chez l'enfant de 30 mois en classe maternelle

par Louis Burgos

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean Le Camus.

Soutenue en 2004

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Quelle est la fonction du père dans la socialisation de l'enfant, dans sa troisième année ? Répondre à cette question sans éluder la complexité des processus en jeu, implique, selon nous, une réflexion à partir des théories de Freud et de Wallon. Le père, figure multiple, articule les ordres psychique et social qui en retour le fondent, de ce fait son étude mobilise plusieurs disciplines. La théorie freudienne telle que refondée par Laplanche peut servir de cadre à une conceptualisation interdisciplinaire des fonctions du père dans la subjectivation, nous nous inscrivons dans cette perspective. Nous avons élaboré un modèle de la relation père-enfant qui articule l'investissement affectif (le lien) avec les fonctions d'interdiction et de médiation du père (le rapport symbolique qui le signifie). A partir de ce modèle nous avons fait l'analyse de contenu de quatorze entretiens non directifs. Nous avons comparé les sujets selon le degré d'intégration des deux dimensions liante et symbolique que manifestait leur parole. Ceci a fait apparaître un continuum dans les niveaux d'élaboration de la relation, qui permet de classer les pères de l'échantillon, ce classement est la variable explicative par définition. La notion d'interaction comportementale est peu appropriée au jeune enfant, et peu pertinente pour la compréhension des conduites sociales dans leur complexité. Nous avons étudié la socialisation précoce à partir de la conception wallonienne de socialité syncrétique, approfondie par la notion de mimésis (Girard), ainsi qu'à partir du concept d'acculturation (Malrieu). Les conduites sociales des quatorze enfants ont été observées en classe (section des petits, première année), en école maternelle, au moment d'une séquence d'activités libres. Ces conduites ont été répertoriées en deux catégories : les comportements orientés vers le pair ou les comportements orientés vers la conformité au rôle social d'élève. Les enfants ont été classés selon le nombre d'unités comportementales observées dans chacune des catégories (variable à expliquer). Il n'apparaît pas, dans notre étude empirique, d'influence directe du degré d'élaboration de la relation père-enfant sur les conduites orientées vers le pair. Par contre elle accrédite l'idée d'une probable corrélation positive entre le rang du père et le nombre d'actes de conformité au rôle social d'élève, chez l'enfant. Si cette corrélation était confirmée nous aurions là une voie d'accès à la compréhension de la contribution spécifique du père au développement social du jeune enfant.

  • Titre traduit

    The effect of the father-child relationship on the social conduct of two and a half years old children in preschool


  • Résumé

    Our goal is to study the effects of early paternal involvement on a child's socialization. Usually in works concerning the question, we study the father's contribution with questionnaires, we base our evaluation of involvement on the behaviour declared by the subject. We have attempted to analyse the affective dimension of this involvement. We have developed a model of the father-child relationship which articulates the affective investment with the father's functions (mediation and approval). Starting with this model, we analysed the contents of fourteen nondirective interviews, then we ranked these fourteen fathers according to their relationship with their children. We have studied early socialization with the concept of mimesis, more pertinent than that of interaction. The social behaviour of fourteen children was observed in a nursery school during a period of free time. Their conduct was placed into two categories : behaviour directed towards the peer or behaviour directed towards conformity to the pupil's social role. In our empirical study, it does not appear that the father has direct influence on behaviour oriented towards the peer. However it substantiates the idea of a probable positive correlation between the rank of the father and the number of acts of conformity to social role by the child. If this correlation would have been confirmed, we would have here a path to the comprehension of the specific paternal contribution to the child's social development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 137-143

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.