Innovation et compétences pour innover dans une perspective de cohérence de la firme : modélisation du comportement innovant dans l'industrie française

par Souhaila Kammoun

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Alcouffe.

Soutenue en 2004

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Cette thèse adhère à l'hypothèse selon laquelle la notion de compétence est au coeur de la question de l'innovation créatrice de ressources. L'analyse de l'innovation cherche à dégager, dans la diversité des travaux sur le changement technique et des approches de la firme, les effets au niveau du secteur et les effets au niveau de la firme. S' inscrivant dans une perspective selon laquelle les compétences sont rattachées à la firme, l'étude empirique met en relief des caractéristiques propres à la firme, à son profil et à son secteur d'activité. Elle s'est cristallisée autour de trois idées centrales. D'abord, l'étude des propriétés des compétences centrales mises en oeuvre dans un processus d'innovation montre que les compétences spécifiques aux firmes innovantes sont autant de nature technologique qu'organisationnelle. Ensuite, le noyau de compétences des firmes varie selon que les activités d'innovation sont technologiques ou non technologiques. Si l'aptitude à innover technologiquement dépend foncièrement du développement d'une capacité d'absorption des technologies extérieures et de compétences organisationnelles, l'engagement dans l'innovation non technologique dépend surtout des compétences organisationnelles. Enfin, l'importance des activités des firmes qu'elles soient basées sur l'organisation interne, la recherche ou le marché, la prépondérance des capacités relatives à l'action sur le marché et à l'appropriation de l'innovation et de la coopération varient selon le type d'innovation. La propension de la firme à innover dépend de la cohérence de son noyau de compétences, de ses activités et de la cohérence de ses relations avec des acteurs externes. D'où le rôle des interactions firme-marché-coopération.

  • Titre traduit

    Innovation and competencies to innovate in a perspective of coherence of the firm : modeling of the innovatory behavioral in the French industry


  • Résumé

    This thesis adheres to the hypothesis according to which competences are at the heart of the innovation process in a resource creation perspective. The theoretical analysis of the innovation seeks to provide, in the diversity of literature on the technical change and theories of the firm, the effects at the sector level and the effects at the firm level. According to competence-based approach of the firm, the empirical analysis of the innovation emphasizes the characteristics of the firm, its profile and its sector. We sum up the results of this analysis into three ideas. First of all, it is important to try to understand the characteristics of core competences implemented in an innovation process. We show that specific competences in the innovative firms are as much technological as organizational and that the tacit and codified part varies according to the type of competence. Secondly, the firm's core competence varies, depending on whether the activities of innovation are technological or non-technological. If the absorptive capacity of external technologies and the organizational competences are the core competences in technological innovation process, the engagement in the non-technological innovation depends mainly on organizational competences. The role of competence-market, appropriability of innovation and cooperation varies with the type of innovation. Finally, we broaden the analysis by identifying the firms'activities typology according to internal and external opportunites and we show that the activities of innovation of the firm may be based on the internal organization, research or market. This arise the question of corporate coherence. In a nutshell, it follows that the propensity of the firm to innovate depends on the coherence of its core competences, activities and its relations with external actors. The interactions between firm, market and cooperation are crucial in our analysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 420 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 391-414

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TSE2004/KAM

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2004 KAMMOUN-MF
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : GM1001-2004-21
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.