Stock options, décisions managériales et organisation des entreprises : une étude empirique sur le marché français

par Lilia Rekik

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Simon Parienté.

Soutenue en 2004

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Les stock-options sont au cœur du débat actuel sur la gouvernance d'entreprise. La séparation entre les propriétaires et les organes chargés de la gestion fait que les dirigeants peuvent prendre des décisions qui ne conviennent pas aux attentes des actionnaires. Les stock-options, en associant les bénéficiaires à la performance boursière de l'entreprise, permettraient un alignement des intérêts de ces deux partenaires de la firme. Le caractère incitatif présumé des stock-options est loin d'être établi par les études anglo-saxonnes, encore moins des études françaises qui restent très peu nombreuses. La contradiction des résultats trouvés ne permet pas d'apporter des recommandations claires et précises aux entreprises qui s'interrogent sur la pertinence du système. Compte tenu de ces éléments, l'objet de cette thèse est double. Tout d'abord, nous mesurons la réaction du marché français à l'annonce des stock-options. Comment les stock-options sont-ils perçus par les investisseurs ? Ensuite, nous essayons de déterminer les éléments susceptibles d'expliquer la pratique des stock-options dans les entreprises françaises. Quelles sont les entreprises qui font une politique de stock-options ? Quel objectif cherchent-elles : une meilleure cohésion entre les intérêts des actionnaires et des dirigeants ou, tout simplement, un moyen de rémunération fiscalement avantageux ? Si la mise en œuvre des plans de stock-options vise la réduction des conflits d'agence entre les dirigeants et les actionnaires, plus ces conflits sont importants dans la firme plus celle-ci a recours à une telle pratique. L'intensité des conflits à gérer est appréhendée selon l'importance de la latitude discrétionnaire concédée au dirigeant. Le système de stock-options ne se justifie que si cette latitude est grande et que d'autres mécanismes n'assurent pas la même fonction de contrôle des dirigeants. Le caractère incitatif des stock-options présage, également, une réaction favorable des investisseurs à l'application de la formule dans les firmes.

  • Titre traduit

    Stock options, managerial decisions and organisational structure : empirical evidence in France


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    There is abundant literature on corporate governance suggesting that stock option can be used to align executives' and shareholders' interests. However, financial studies have reached few firm conclusions about whether corporations award stock options in accord with theories of financial contracting and agency cost reduction. Moreover, there is a few number of studies realized on French market. In this study, first, we try to measure the reaction of market on the announcement of plan stock options' adoption. How French investors perceive this plans ? Second, we should to identify the determinants of stock options practice in France. What's the characteristics of companies adopting this mechanism ? What's the purpose they want to reach : aligning the executives' on the shareholders' interests or allocating a less taxable compensation ?We predict that firms with greater agency problems are more able to offer stock option plans for her managers. The intensity of agency conflicts is predicted from the magnitude of discretionary managerial latitude. We hypothesize that weaker corporate governance structures, arising from characteristics of board and ownership structures, and financial characteristics, such as the existence of investment opportunities or intangible assets, allow greater latitude for managers. Then, we anticipate a positive influence for these characteristics on the stock options' practice. We also predict a positive reaction of financial market to the announcement of stock options' plans.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 317 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 305-317

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TSG2004/REK

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : GM1001-2004-23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.