Le Roman de Tobit : filiation, fiction et vérité : une lecture théologique

par Pierre Charland

Thèse de doctorat en Théologie catholique

Sous la direction de René Heyer et de Guy-Robert St-Arnaud.

  • Titre traduit

    ˜The œTobit Novel : sonship, fiction an truth : a theological reading


  • Résumé

    Le livre biblique de Tobit ouvre aux questions du rapport à l'origine et de la structuration subjective. Par le biais de l'histoire de sa mise en forme et de son inclusion dans le corpus biblique canonique, le roman de Tobit invite à une réflexion sur la filiation, la fiction et la vérité. Ce texte n'est ni fixe ni immuable et s'y recoupent une multitude de voix. A la lumière d'éléments de psychanalyse, il fournit une illustration des pièges tendus par un imaginaire qui se réclame d'inspiration divine. Tobit, l'homme bon, croit pouvoir transcender les registres les plus habituels de la condition et des relations humaines en se fusionnant à la Loi divine. Or, par l'épreuve qui s'abat sur lui à partir de Tb 2,10, un vide se creuse là où il était plein de sa propre rigueur morale. Ce passage peut évoquer aujourd'hui une dimension que Lacan nomme le symbolique, né du jeu des signifiants. La dimension de l'Autre est suggéré par la lecture proposé de la figure d'Azarias/Raphaël.


  • Résumé

    This contempary reading of the Book of Tobit addresses the issues of one's rapport to origins and the emergence of identity. Does a child's identity precede him/her, or must it be crafted by each individual ? The Tobit novel invites one to ponder the issues of filiation, fiction and truth. When read in the light of psychoanalytic elements, this novel illustrates particularly well the traps laid out by an imaginary that claims divine inspiration. The good man of this story wrongly believes that he can transcend the most usual facets of human nature and relationships by merging his identity with divine law. However, the trial that befalls Tobit, from Tb 2,10 on, creates a void where he had previously been filled with moral rectitude. The dimension of the Other is conjured by the proposed reading of the Azarias/Raphael figure. The truth of an identity is never predetermined, it must be crafted.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (390 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.319-338

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.727,2004
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : U690
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.