La "Correspondance" d'Agrippa d'Aubigné : des lettres à l'oeuvre

par Barbara Ertlé-Perrier

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Gilbert Schrenck.

  • Titre traduit

    Agrippa d'Aubigné's "Correspondance" : lettres as a life's work


  • Résumé

    La Correspondance d'Agrippa d'Aubigné n'a jamais fait l'objet d'une étude complète la considérant comme une œuvre structurée et non comme un recueil de lettres. La notion d'œuvre apparaît d'emblée, puisque le premier livre, le Livre des missives et discours militaires porte encore la marque de la volonté de composition dans son titre. S'en suivent les Lettres et mémoires d'Estat, les Lettres d'affaires personnelles, les Lettres familières, les Lettres de pieté ou poincts de theologie et les Lettres touchant quelques poincts de diverses sciences. . . Le passage de la collection de lettres à l'œuvre épistolaire occupe la première partie de l'étude. Mais la Correspondance est aussi l'œuvre d'Aubigné dans le sens où elle est un monument à sa mémoire, construisant les figures de l'auteur épistolaire, de l'homme de guerre, de l'homme d'église, de l'homme de sciences et celle de l'historiographe : les lettres se mettent à l'œuvre pour la postérité, pour offrir un portrait libéré des règles génériques imposées à d'autres écrits et qui se crée au fil d'un acte d'écriture simple ayant pour fonction première la communication. Le passage des lettres à l'œuvre est aussi celui qu'opèrent les références à l'ensemble de l'œuvre albinéenne. L'analyse des manuscrits a permis de constater l'état d'inachèvement dans lequel d'Aubigné a laissé son ouvrage à sa mort et montré ses méthodes de travail. La Correspondance intègre différents types de textes pour créer de nouvelles unités de lecture autres que la lettre. Elle est historiographie, offre à son auteur une place dans l'histoire et corrige l'Histoire Universelle. L'auteur donne à voir des spectacles pour marquer l'esprit du lecteur, y tient une place et fait jouer un rôle au destinataire dans la valorisation de son propre personnage. Il est celui qui enseigne la manière de lire son Œuvre et d'interpréter le réel en étant attentif aux signes révélateurs d'une vérité autre que celle trop immédiate et trompeuse décrite par les apparences.


  • Résumé

    The "Correspondance" is one of the literary works from the time of the French religious wars that have yet to be studied. An examination of the collected letters reveals how much this final work of d'Aubigné's centres around the concept of "oeuvre". We see this at once in its organization into "livres" (books). Also, the first book of the "Correspondance" is entitled "Livre des missives et discours militaires". The subsequent books are "Lettres et mémoires d'Estat, Lettres d'affaires personnelles, Lettres familières, Lettres de piété ou poincts de theology" and lastly "Lettres touchant quelques poincts de diverses sciences". . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par H. Champion à Paris

Agrippa d'Aubigné épistolier : des lettres à l'oeuvre


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 479 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 375-391

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2004,1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Agrippa d'Aubigné épistolier : des lettres à l'oeuvre
  • Dans la collection : Bibliothèque littéraire de la Renaissance , 75 , 1155-5475
  • Détails : 1 vol. (565 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-1678-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [419]-438. Notes bibliogr. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.