Présence d'Ovide dans les lettres et les arts en France au XXème siècle

par Maria Tsakiroglou

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité. Latin

Sous la direction de Yves Lehmann.

Soutenue en 2004

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    ˜The œPresence of Ovid in the literature and arts of the 20th century in France


  • Résumé

    L'œuvre d'Ovide constitue une inépuisable source d'inspiration pour les écrivains et les artistes français ou européens. Du Moyen Âge jusqu'à l'époque romantique, des poètes, des peintres et des musiciens se réfèrent en permanence aux Métamorphoses et à L'Art d'Aimer d'Ovide. Au XXème siècle, avec l'avènement d'une pluralité de mouvements esthético-littéraires, nous constatons que la présence d'Ovide se maintient à un niveau important. Des peintres, comme Salvador Dali et Pablo Picasso, qui avec leurs œuvres ont ouvert de nouvelles voies, dans le milieu figuratif, peignent, le premier L'Art d'Aimer et le second les Métamorphoses d'Ovide. Des poètes célèbres comme Guillaume Apollinaire et Jean Cocteau écrivent, le premier des œuvres poétiques et le second une pièce de théâtre ainsi que des scénarios de films inspirés par les héros mythiques ( Éaque, Icare, Hercule, Orphée) des Métamorphoses d'Ovide. Des musiciens comme Igor Stravinsky et Darius Milhaud composent des opéras et des ballets, influencés par l'œuvre du poète latin. En général, le courant artistique créé par les écrivains et les artistes de l'avant-garde a trouvé dans le personnage d'Orphée, qu'Ovide a représenté si subtilement, une très riche matière. Les arts et les lettres valoriseront encore d'autres grandes figures - tant il est vrai que l'œuvre ovidienne demeure étonnamment vivante vingt siècles après sa création.


  • Résumé

    Ovid's work was and always will be an inexhaustible source of inspiration for French writers and artists and Europeans generally. Since the Middle ages and the years of the late romanticism, poets, painters and musicians constantly refer to ideas from Ovid's "Metamorphoses" and the "Ars Amatoria". . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 320 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 297-307

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2004

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.