Les syntagmes nominaux directement régis par le verbe en français contemporain : architectures syntaxiques et configurations sémantiques

par Safa Chebil

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Martin Riegel.

  • Titre traduit

    ˜The œnominal phrases directly governed by the verb in contemporary French language : syntactic structures and semantic configurations


  • Résumé

    Cette étude est consacrée à la rection nominale directe des verbes en français contemporain. A partir d'un modèle reposant sur une syntaxe strictement architecturale et réduite à un petit nombre de structures d'accueil simples où viennent se couler des configurations logico-sémantiques multiples et diversifiées, nous avons centré notre travail sur le moule syntaxique [V - SN] et les différentes configurations sémantiques appelées à investir ce même habillage architectural. On se propose de monter qu'en français un syntagme nominal directement régi par le verbe peut recouvrir des contreparties interprétatives très différentes. Ce travail s'articule ainsi autour de trois parties. La première est un préliminaire théorique et méthodologique présentant le cadre général dans lequel s'inscrit notre modèle d'étude. Il est centré autour de l'articulation entre sémantique et syntaxe et fondé sur le constat que l'ensemble des formes syntaxiques " d'accueil " s'avère quantitativement limité par rapport à la multiplicité des configurations sémantiques qui viennent s'y loger. La deuxième partie est consacrée à l'analyse proprement dite de l'ensemble des constructions regroupées sous l'étiquette de " complémentation nominale argumentale directe ". Nous y avons décrit la catégorie des arguments finaux d'un verbe transitif direct, en justifiant ce statut non seulement sur un plan sémantico-logique mais aussi par le conditionnement syntaxique " additionnel " qui en découle. La troisième partie regroupe, sous la rubrique compléments non-argumentaux différents types de syntagmes nominaux, qui, bien que régis par le verbe qu'ils " complètent " n'ont ni les propriétés interprétatives ni le comportement grammatical d'un complément argumental Ce dernier type de compléments régis directement constitue une catégorie très hétérogène regroupant les SN attributifs, les SN régis par des prédicats d'évaluation quantitative et qualitative, les SN prédicatifs des verbes supports et enfin les SN régis directement par un verbe en construction impersonnelle.


  • Résumé

    This study focuses on the point of nominal phrases directly governed by verbs with respect to contemporary French. Based on a model postulating a strictly architectural syntax that is reduced to a small number of simple structured host expressions which can accommodate different logico-semantic configurations, our study is centred round the syntactic matrix [V - NP] and the different semantic configurations that can invest this structural assembling. As such, as far as the French is concerned, it has been possible to explain how a NP, directly governed by a verb, is bound to quite different way of interpretations. This research is, henceforth, divided in three main parts. The first one, a methodological and theoretical preliminary, presents the framework of our subject mainly concerned with the relationship between semantic and syntax, and especially the basic assumption that the whole of the syntactic forms when dissociated from their meaning turn out to be limited in number in comparison with the multiple semantic configurations that can be conveyed. The second part has focused on the study of the set of constructions put together under the label of "direct argumentative nominal complementation". Here are described the types of final arguments that can be expressed when we use a transitive verb, in an attempt to account for this status not only on the logical-semantic level but also on the syntactic one. The third part comprises different types of NP, directly governed by the verb that they "complete", but have neither the interpretative properties nor the grammatical status of argumental complements. They are called "non-argumental complements". This kind of complements constitutes a very heterogeneous category the members of which are : the copulative NPs, the NPs governed by verbs with a quantitative and qualitative evaluation meaning, the predicative NPs combined with functional verbs and finally the NPs directly ruled by impersonal verbs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 340 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 249-260. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.