Les Nouvelles de John Updike : promesses d'immortalité

par Aristie Trendel

Thèse de doctorat en Langues vivantes. Études anglaises et nord-américaines

Sous la direction de André Bleikasten.

Soutenue en 2004

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet les nouvelles de John Updike, poursuivant le travail de Robert M. Lutscher, John Updike A Study of the Short Fiction. Elle opte pour un choix de nouvelles base sur les thèmes de prédilection d'Updike que sont la famille et la religion. Cette étude qui couvre l'œuvre entière du nouvelliste, de 1959 à 2002, accorde une attention particulière aux jeux du temps et de l'atemporel, aux variétés de l'expérience temporelle et au défi lancé par le texte à la fuite du temps. Les trois parties de cette thèse s'articulent autour de trois figures centrales dans ces textes : la mère, l'épouse et Dieu représentent la recherche d'une union originelle capable de transcender la temporalité humaine. Les trois volets de ce triptyque présentent l'évolution du fils face à la mère, du mari face à l'épouse et de l'homme face à la religion, dans un temps linéaire qu'ils pourraient finalement contourner. Alors qu'une approche éclectique est utilisée dans la deuxième et dans la troisième partie, une approche plutôt psychanalytique s'est imposée à nous dans la première. Updike met en question la conception d'un temps ordonné et intelligible. A travers une fracture psychologique, sociale et spirituelle, il reconstitue l'union. La séparation du fils d'avec la mère, le divorce de l'époux et de sa femme et le divorce entre l'homme et Dieu inspirent à Updike une vision de l'atemporalité. Le temps destructeur et le temps transsubstantié, examinés dans les trois parties, mettent en lumière l'éternel retour au passé et l'anticipation de l'avenir qui caractérisent l'œuvre l'Updike.

  • Titre traduit

    John Updike's short fiction : intimations of immortality


  • Résumé

    This dissertation focuses on John Updike's short fiction carrying on with Robert Lutscher's John Updike A Study of the Short Fiction. The selection of the short stories, spanning the author's entire career from 1959 to 2002, is based on his predilective themes of family and religion. The three parts that constitute this study are organised around three figures, central in Updike's tales of time : mother, wife and God. In his short fiction these figures enact a search for an original union that can transcend human temporality. Filial, marital and spiritual love seem to be aspirations of eternity. Special attention is given to the games of time and atemporality, the varieties of temporal experience and to the proclivity of the text to counteract loss and redeem time gone. While an eclectic approach is used in the first and the third part, a psychoanalytic one seems most justified in the first. Updike questions the concept of a linear, ordered and intelligible time. Time the destroyer and time the preserver, examined in the three parts, bring to light the eternal return to the past and the anticipation of the future that characterise Updike's short fiction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 418 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 403-418

Où se trouve cette thèse ?