Lucien et la tragédie

par Oreste Karavas

Thèse de doctorat en Grec ancien

Sous la direction de Laurent Pernot.

Soutenue en 2004

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Lucian and the tragedy


  • Résumé

    Lucien de Samosate, auteur grec de l'époque impériale, est connu pour ses dialogues satiriques. Il a écrit plus de quatre-vingts œuvres en prose atticiste (dialogues, pamphlets, éloges, parodies) et on lui attribue encore une courte tragédie en vers, ainsi que quelques épigrammes dont l'authenticité est discutée. Par ailleurs Lucien s'est occupé de la tragédie classique à des niveaux différents dans presque toutes ses œuvres. La présente étude porte sur l'attitude de Lucien envers la tragédie grecque du Ve siècle avant J. -C. Elle mène une comparaison entre l'œuvre lucianesque et la tragédie classique selon trois points de vue: i) la langue tragique, ii) les thèmes de la tragédie (philosophie, religion, morale, mythologie) et iii) les formes littéraires (la parodie). La première partie traite des mots que Lucien a empruntés au vocabulaire tragique. Ces mots se divisent en quatre catégories: i) les mots de la langue homérique, ii) les mots de la tragédie proprement dits, iii) les mots tragiques du vocabulaire médical et iv) les mots sentis comme tragiques par Lucien et par son époque. La deuxième partie étudie les citations et les allusions tragiques chez Lucien, ainsi que son témoignage sur les spectacles tragiques de son temps. La troisième partie est entièrement consacrée à l'analyse de la courte tragédie parodique de Lucien, la Podagra. La présente thèse s'occupe aussi de la comédie attique comme source pour la tragédie classique et de l'histoire ultérieure de la tragédie grecque, à partir du IVe siècle avant J. -C. Jusqu'à l'époque impériale, et contient la première traduction en français de nombreux fragments dramatiques. Le résultat que nous obtenons, en utilisant l'œuvre lucianesque comme témoignage et document, est une meilleure connaissance i) de Lucien écrivain, ii) de l'histoire du genre tragique à travers l'Antiquité et iii) du sentiment que l'on avait à l'époque impériale de la civilisation et la langue grecques.


  • Résumé

    Lucian of Samosata, greek author of the imperial times, is especially known for his satirical dialogues. He wrote more than eighty works in atticist prose (dialogues, lampoons, encomia, parodies) ; a short tragedy is also attribute to him, as well as some epigrams whose authenticity is doubted. However Lucian deals with the classical tragedy at different levels in almost all his work. The present study' mains subject is the attitude of Lucian towards the greek tragedy of the 5th century BC. . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par W. de Gruyter à New York, Berlin

Lucien et la tragédie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (515 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 473-493. Index des passages cités. Index des mots grecs

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2004
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 36.279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par W. de Gruyter à New York, Berlin

Informations

  • Sous le titre : Lucien et la tragédie
  • Dans la collection : Untersuchungen zur antiken Literatur und Geschichte , 76
  • Détails : 1 vol. (VI-374 p.)
  • ISBN : 3-11-018493-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [339]-357. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.