Recherches d'effets de microlentille gravitationnelle vers le centre galactique avec les données d'Eros II

par Clarisse Hamadache

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Pierre Engel et de James Rich.

Soutenue en 2004

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    La recherche systématique d'effets de microlentille gravitationnelle vers le centre galactique permet de sonder la structure galactique. Le travail de thèse présenté ici concerne l'analyse des données collectées vers le centre galactique par l'expérience Eros2 pendant toute sa durée (1996-2003) : 66 degrés carrés du ciel situés de part et d'autre du plan galactique étaient surveillés. Les courbes de lumière d'environ 50 millions d'étoiles ont pu être construites dans deux filtres. Les effets de microlentille gravitationnelle d'une durée comprise entre 4 jours et 500 jours et dont l'amplification maximum est supérieure à 2,18 ont été recherchés ; ceci permet de sélectionner des candidats convaincants et constitue une originalité par rapport aux analyses précédentes (Eros2 et concurrents) où l'on considérait une amplification maximum supérieure à 1,34. L'analyse a révélé 139 candidats de microlentille gravitationnelle. Pour calculer la profondeur optique, l'échantillon d'étoiles sources a été restreint aux étoiles situées autour de l'amas des étoiles géantes rouges dans le diagramme couleur magnitude. Ce sous-échantillon constitué de 5,57. 10e6 étoiles présente 91 candidats parmi les 139 avec une efficacité moyenne de détection de 56%. La profondeur optique correspondante est de (1,79 +/- 0,20). 10e-6, elle est compatible avec les valeurs attendues par les modèles galactiques. Ce résultat est en accord avec le dernier résultat du groupe Macho mais est plus bas que celui des expériences concurrentes Ogle et Moa qui donnent une profondeur optique 2 à 3 fois plus grande que celle prédite par les modèles. Par ailleurs, la grande statistique des données Eros2 collectées vers le centre galactique a permis de calculer la profondeur optique pour différentes latitudes galactiques, mettant ainsi en évidence le gradient de profondeur optique attendu du fait de la diminution de la densité d'objets compacts avec la distance au plan galactique.

  • Titre traduit

    Search for gravitational microlensing effect towards the galactic center with Eros II data


  • Résumé

    The systematic search for gravitational microlensing effect towards the galactic center makes it possible to probe the galactic structure. The thesis work presented here concerns the analysis of all galactic center data collected by the Eros2 experiment during 7 years (1996-2003) : the survey of 66 square degrees located on both sides of the galactic plane has allowed to build the lightcurves of approximately 50 million stars in two filters. Gravitational microlensing events with a duration ranging between 4 days and 500 days and whose maximum magnification is higher than 2. 18 were required ; this makes it possible to select convincing candidates and constitutes an originality compared to the previous analyses (Eros2 and other experiment) where maximum magnification was required to be higher than 1. 34. The analysis revealed 139 microlensing candidates. This sample contains 91 candidates whose source is a clump red giant star with an associated detection efficiency of 56%. The optical depth obtained for the clump red giant sources is (1,79 +/- 0,20). 10e-6. This value is in good agreement with predicted values as well as with the latest result of the Macho group but it is lower than the Ogle and Moa group results which are 2 to 3 times higher than the predicted one. In addition, the large statistics of galactic center data collected by Eros2 made it possible to calculate the optical depth for various galactic latitudes, and to detect the gradient of optical depth expected in galactic models.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.183-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2004;4681
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.