Rotaxanes fondés sur des complexes de ruthénium (ll) : Vers des machines moléculaires photoactives

par Damien Jouvenot

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jean-Pierre Sauvage et de Jean-Paul Collin.

Soutenue en 2004

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Ce travail s’inscrit dans le domaine des machines moléculaires. Il décrit l’élaboration de plusieurs rotaxanes fondés sur des complexes de Ru (II), dont l’anneau peut être mis en mouvement sous l’effet de la lumière ou de la chaleur. Dans une première partie est exposée la synthèse du premier rotaxane fondé sur un complexe de Ru (II). Cependant, du fait de la flexibilité de l’anneau utilisé, un isomère exo, inséparable du rotaxane, a été identifié. De plus, l’anneau utilisé s’est avéré être trop petit. Un macrocycle plus grand a été synthétisé mais n’a pas permis d’aboutir au rotaxane. Après avoir étudié les propriétés de coordination de différents ligands encombrés et la photoréactivité des complexes correspondants, nous avons synthétisé un macrocycle à 37 atomes comprenant un fragment 6,6’-diphényl-2,2’-bipyridine. Ce macrocycle nous a permis de préparer un rotaxane avec de bons rendements et sans traces de l’isomère exo. Il a été démontré, en s’appuyant sur les propriétés photophysiques particulières du ruthénium (II), qu’il était possible de « mettre en mouvement » l’anneau par rapport a l’axe. Enfin dans la dernière partie, nous avons exploré l’élaboration d’un anneau à deux stations permettant d’observer un mouvement de rotation de l’anneau autour de l’axe. Ces travaux nécessitent des études plus poussées.

  • Titre traduit

    Rotaxanes based on ruthenium (ll) complexes : Towards photo-active molecular machines


  • Résumé

    This work is part of the molecular machines field. The construction of several rotaxanes based on Ru (II) complexes, whose ring can be set in motion by light or heat, is described. The first part is dedicated to the synthesis of the first rotaxane based on a Ru (II) complex. But, due to the flexibility of the ring used, an exo isomer, inseparable from the rotaxane has been identified. Moreover, the ring appeared to be too tight. A larger ring has been prepared but didn’t lead to the rotaxane. After studying the coordination properties of several hindered ligands and the photoreactivity of the corresponding complexes, we synthesized a 37 atoms membered ring containing a 6,6’-diphenyl-2,2’-bipyridine. This macrocycle allowed us to prepare a rotaxane with good yields, and without any trace of the exo isomer. It has also been demonstrated, based on the peculiar photophysical properties of ruthenium (II) complexes, that it was possible to « set in motion » the ring. Finally, we investigated the preparation of a two-stations macrocycle in order to observe a rotation movement of the ring around the axle. These works are still in progress.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(135 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.133-135

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2004;4581
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.