Turma-Vengeance : un mouvement de résistance apolitique en zone Nord (1940-1946)

par Sophie Bertrand-Chaud

Thèse de doctorat en Sciences humaines. Histoire contemporaine

Sous la direction de Michel Depeyre.

Soutenue en 2004

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Turma-Vengeance est fondé, dès janvier 1941 par Victor Dupont, Raymond Chanel et François Wetterwald. Trois réseaux sont élaborés : l'évasion, le renseignement et l'action. L'évasion est le premier mis en place par Raymond Chanel, dans la Nièvre, qui associe au groupe Vengeance, des agents de l'armée des volontaires. Victor Dupont crée divers sous réseaux répartis dans toute la zone Nord. En Novembre 1942, après l'invasion allemande de toute la zone Sud, Victor Dupont se rapproche avec Ceux de la Libération afin de conserver une liaison avec les Alliés. Passy baptise le réseau de renseignement, Turma. En 1943, Victor Dupont et François Wetterwald réussissent à étendre les Corps Francs sur neuf régions de la zone Nord. Des groupes d'action se forment dont la Section Spéciale. Associé à Libre Patrie, à Libération et la Confrérie Notre Dame, ils établissent des liaisons jusqu'en Belgique. Les arrestations de la fin de l'année 1943 et celles du début 1944 mettent fin à Turma. Grâce à la formation de cadres, dans son école de Cerisy Belle Etoile et au Comité d'Honneur secret, Vengeance se relève. Appréciés par les S. A. S. Britanniques, pour leur fonctionnement paramilitaire, les troupes de Vengeance intégrées au F. F. I. , sont efficaces dans les batailles de la Libération de la France. Apolitiques, elles se hâteront en 1945 et 1946 de se détacher de C. D. L. L. Revenus des camps de concentration les fondateurs s'attèlent à faire reconnaitre leur mouvement et créent une Amicale regroupant les anciens de Turma-Vengeance.

  • Titre traduit

    Not political Resistance movement in North Zone


  • Résumé

    Turma-Vengeance has been fouded, since January 1941 by Victor Dupont, Raymond Chanel and François Wetterwald. Three résistance groups are elaborating : escape, intelligence and action. Escape is on of the first installed by Raymond Chanel, in Nièvre, who joins with Vengeance group, soma agents from the Armée des Volontaires. Victor Dupont has created many little résistance groups distributed in North Zone. In November 1942, after German invasion of the South Zone, Victor Dupont allies with Ceux de La Libération to preserve a contact with Allied. Passy names the intelligence corps, Turma. In 1943, Victor Dupont and François Wetterwald have succeeded in spreading out Corps Francs in nine North Zone areas. Action groups are formed including The Special Section. Associated with Libre Patrie, Libération and Confrérie Notre Dame, they establish connections on Belgium. The law at last on year 1943 and see 1944 put an end to Turma. With the training of military manager, in the School of Cerisy Belle Etoile and the secret honour Committee, Vengeance recoves. Estimated by British S. A. S. , for their military groups, Vengeabce troops integrated in F. F. I. , are efficients in battles of France Liberation. Not political, Vengeance will quickly break away from C. D. L. L. In 1945 and 1946. Come back from concentration camps, the founders are working for the recognition of their movement and create a Friendly Society to regroup Turma-Vengeance ex-servicemen.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (506, 78 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.