Le renouveau des rapports ville/fleuve, projet postmoderne ou nouveau fonctionnalisme ? : Le cas du Rhône et de la Saône dans l'agglomération lyonnaise

par Laurence Cottet-Dumoulin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de André Vant.

Soutenue en 2004

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Les années 1980 ont vu, en France et plus largement dans les pays développés, l’émergence de nouvelles préoccupations de requalification des fleuves comme patrimoines urbains et naturels. La thèse interroge ces nouvelles pratiques d’aménagement des fleuves, présentées comme autant de projets de développement durable et en rupture avec les modèles d’aménagement antérieurs caractérisés par le fonctionnalisme. L’agglomération lyonnaise, précurseur en la matière, a été prise comme cas d’étude. Cette recherche s’organise en trois temps. Elle procède tout d’abord d’une mise en perspective historique du processus de déqualification fluviale dans l’agglomération lyonnaise et montre les modèles de référence. Elle relève ensuite d’une analyse du processus local de ré-appropriation des fleuves. Elle se focalise sur la période récente des années 1978-2001 au cours de laquelle se construit une politique communautaire fluviale. Trois modèles d’aménagement fluviaux sont mis en évidence, liés à l’affirmation des idées de développement durable et à la construction d’une stratégie urbanistique d’internationalisation de la ville. Un dernier temps, enfin pose un regard critique sur la rupture de modèle d’aménagement des fleuves, en interrogeant d’une part le milieu associatif local et en analysant l’effective re-territorialisation des cours d’eau.


  • Résumé

    During the 1980s, in France and in the developed countries, a new concern emerged about a new designation of rivers as urban and natural inheritance. The thesis inquires about these new ways of development of the rivers, presented through many projects of sustainability and totally opposed to the former patterns of development characterized by functionalism. The Lyon area, precursor on the matter, was chosen for the study. This study is organized into three parts. First, it gives an historical perspective of the river deskilling process in the Lyon area and shows the reference patterns. Then, it deals with the local process of reappropriation of the rivers. It is focused over the recent years, from 1978 to 2001, during which a river community policy was settled. It highlights three patterns of river development connected to the ideas of sustainability and to the construction of an urban strategy of internationalization of the city. A last part is devoted to a critical analysis about the breach of the river development pattern by interviewing the local associations and by analyzing what has been done to make the rivers territorial again.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (462 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 413-447

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : UBP. UFR Lettres, Langues et Sciences humaines. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Bc 304
  • Bibliothèque : Institut de géographie alpine. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2004 COT
  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2529
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.