Génération aléatoire et structure des automates à états finis

par Thomas Paranthoën (Paranthoe͏̈n)

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Marc Champarnaud.

Soutenue en 2004

à Rouen .


  • Résumé

    La génération aléatoire de structures combinatoires en plus de permettre de mieux connaître les comportements des objets que l'on génère, permet de tester les algorithmes basés sur ces structures. Dans le cas des automates déterministes nous donnons les algorithmes de génération qui construisent ces objets sur n'importe quel alphabet. Nous observons que quasiment tous les automates déterministes complets et accessibles sont minimaux. Dans le cas des automates non déterministes nous établissons un protocole de génération probabiliste qui maximise la taille des déterminisés des automates générés. Par ailleurs, nous formalisons la technique de déterminisation partielle. Nous établissons une structure de données, les recouvrements d'automates, qui permet de manipuler et de donner des propriétés des automates non déterministes. Nous en déduisons une technique qui réduit la complexité de l'algorithme de déterminisation exhaustif classique.


  • Résumé

    Random generation of combinatoric structures allows one to test algorithms based on this structure, and to investigate the behavior of these structures. In the case of deterministic automata, we give the generation algorithms that allow us to build these objects on any alphabets. We show that almost all complete accessible deterministic automata are minimal. In the case of nondeterministic automata we establish a probabilistic generation protocol that maximise the deterministic automata associated with these nondeterministic automata. Finally we continue the progress in the use of determinization for the pattern-matching problem. We formalize the technique of the partial determinization. We establish a data structure: the deterministic cover. This structure allows one to manipulate and to give properties of non-deterministic automata. We deduce from this structure a technique that reduces the complexity of the classical brute force determinization algorithm.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 74 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04/ROUE/S032
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.