Le gouvernement du dopage en France : entre pouvoirs publics, acteurs sportifs et médecins : la production de la loi de 1999 comme illustration

par Loïc Sallé

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jean-Charles Basson et de Catherine Louveau.

Soutenue en 2004

à Rouen .


  • Résumé

    La thèse propose de voir dans l'histoire et l'actualité des pratiques de dopage, ainsi que dans l'organisation de leur contrôle, le produit d'interactions répondant, historiquement, à des rapports de force mettant aux prises les acteurs sportifs, les représentants des pouvoirs publics et les médecins. Plus précisément, répondant à des référentiels différents, le dopage et sa régulation peuvent être appréhendés comme le résultat de l'affrontement entre des représentations plurielles, des systèmes de normes singuliers et des actions hétérogènes. A ce titre, le Tour de France cycliste de 1998, par l'ampleur des événements qui lui sont associés, semble consacrer la reconfiguration de ce système de régulation du dopage. A la domination jalouse et exclusive des acteurs sportifs succède, en effet, celle des médecins qui imposent désormais leur logique professionnelle dans le traitement et la prise en charge de la question. Dès lors, le processus législatif de 1999 consacré à la protection de la santé des sportifs et à la lutte contre le dopage constitue l'illustration de cette redistribution des rôles et marque l'ouverture d'une nouvelle période de régulation caractérisée par la prédominance de la perception sanitaire et médicale du phénomène.


  • Résumé

    This doctoral thesis suggests that the organization of controls for performance-enhancing drugs should be studied as the result of historical interactions involving sportsmen and women, representatives of public authority and doctors. More precisely, in respect of different policy paradigm, performance-enhancing drugs and their controls should be grasped as the result of confrontation between several representations, standards systems and various actions. From this perspective, the main story behind the 1998 Tour de France concerns a reconfiguring of the system for controlling the use of such drugs. In fact, the doctors who now dominate professional practice and the cognitive frameworks governing the treatment of this question have taken over from the representatives of sporting organisations who previously held power in this issue area. Indeed, the legislative process which subsequently took place in 1999 around the issue of protecting the health of athletes and the ban on use of drugs in sport illustrates the emergence of this new configuration. It even marks the beginning of a new era of regulation strongly influenced by a health and medical approach to drugs in sport.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 625 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 412-447

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR ROUEN 2004/1
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : O4852
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.