Bigarrures et bizarreries baroques dans Salammbô de Flaubert

par Marie-Christine Desmaret

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Yvan Leclerc.

Soutenue en 2004

à Rouen .


  • Résumé

    Concept opératoire, instrument heuristique fructueux, le baroque révèle la fascination de Flaubert à l'égard des tableaux du musée Borbonico ou de la salle du Baroccio et la présence du beau bigarré et bizarre se donnant à contempler, dans Salammbô, de manière extravagante, violente, excessive. Phénoménologie de la sensation, il permet de considérer l'œuvre comme le lieu de la vie des formes dans le processus dynamique de destruction-création qui préside à l'écriture. Retombée d'une cosmologie et d'une mythologie dans l'organisation des structures symboliques de l'imaginaire, le roman carthaginois favorise la transversalité des arts, des genres et des styles, en un perpétuel dépassement ; il témoigne du choc, du dialogue interculturel et intercivilisationnel ; il incite à la traversée des œuvres, des mots et des sons selon une combinatoire anagrammatique et un jeu anamorphique, des correspondances et des synesthésies manifestant la cryptographie d'un texte-laboratoire de la modernité


  • Résumé

    As an operative concept, a fruitful heuristic instrument, the baroque reveals Flaubert's fascination for the paintings in the Borbonico museum or in the Barrocio room and the presence of the blazing coloured and bizarre beautiful given to be contemplated in Salammbô, in an extravagant, excessive and violent way. Phenomenology of feeling, it enables to regard the work as the birthplace of forms in a dynamic destruction-creation process which prevails throughout writing. With a cosmology and a mythology falling back in the organisation of the symbolic structures of the imagination, the Carthaginian novel favours the crossing of arts, genres ans styles, in an everlasting surpassing effect ; it attests the shock and the dialogue between cultures and civilisations ; it incites to slide across the works, words and sounds according to anagrammatic combinations and anamorphic interplays, correspondances or synesthesias, indicating the cryptography in a laboratory-text of modernity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 850 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 773-850

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XD7945
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.