Communication, système d'information et changement organisationnels : une étude de cas dans l'industrie

par Bertrand Parent

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Christian Le Moënne.

Soutenue en 2004

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Dans le cadre de notre recherche doctorale nous étudions le rapport entre communication et processus organisationnels. Le travail s'appuie sur une étude de cas : il s'agit d'observer dans une usine de construction automobile le rapport entre communication, développement des systèmes d'information et changements organisationnels. Un modèle d'analyse établi principalement à partir de la sociologie de la traduction (Callon, Latour), l'économie des conventions (Thévenot) et la sociologie de la régulation (Reynaud), permet de considérer le changement comme un processus d'innovation organisationnelle : une nouvelle forme organisationnelle vient, en tant que projet, capter et enrôler les éléments d'un réseau, qui jusque là étaient associés selon des formes établies antérieurement et institutionnalisées (normes, habitudes, routines). L'élaboration de dispositifs d'intéressement, un travail de mobilisation et d'enrôlement sont nécessaires pour configurer les alliances entre acteurs et faire émerger une forme organisationnelle. Dans cette approche, nous proposons de considérer le système d'information organisationnel comme un intermédiaire participant à la mise en ordre du collectif. Il met en circulation des formes (utopies, intrigues, règles, conventions, objet technique) entre les acteurs du réseau. Ces formes circulantes, en tant que ressources cognitives et objets intermédiaires, servent d'appuis conventionnels aux actions (Dodier) et en cela configurent l'action. Le système d'information organisationnel apparaît ainsi comme un dispositif de conception et de stabilisation de la forme organisationnelle.

  • Titre traduit

    Communication, information system and organizational changes : case study in the car industry


  • Résumé

    In this research, we study the links between communication and organizational process. This work uses a case study : the observation in a car construction plant of the links between communication, development of information systems and organizational changes. A scheme of analysis, based on the works of the translation sociology (Callon, Latour), the economy of conventions (Thévenot) and the regulation sociology (Reynaud), leads to consider changes as process of organizational innovation : a new organizational form comes, as a project, to win and capture the elements of a system which were before associated through previous forms (norms, habits, routines). The development of actions and mechanisms in order to involve different actors is necessary to define new combinations and create the organizational form. In this approach, we suggest to consider organizational information system as an intermediary participating in the ordering (the alignment) of the whole system. It puts into circulation different forms (ideas, rules, plots, conventions, technical objects) between the actors of the system. These forms in circulation, as cognitive ressources and intermediary objects, are used as conventionnal supports for actions (Dodier) and participate in the design of actions. The organizational information system appears to be an intermediary in the conception and stabilization of the organizational form.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (553, 267 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 543-548 (vol. 1), 7-24 (vol. 2). Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2004/122/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/REN2/0061
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.