La découverte, la restauration et la sauvegarde des mosai͏̈ques antiques en France au XIXème siècle

par Capucine Lemaitre

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-Yves Andrieux.

Soutenue en 2004

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Emergeant avec la notion d'antiquités nationales et de monument historique, l'histoire de la conservation des mosai͏̈ques antiques s'inscrit dans l'univers patrimonial en formation du XIXème siècle. La discipline évolue du 1er Empire à la 1ère Guerre mondiale, au sein de politiques de conservation plurielles, menées dans le cadre des musées nationaux, de la Commission des Monuments historiques et des sociétés savantes. L'Italie livre les premiers modèles de mosai͏̈ques restaurées sur lesquels antiquaires et architectes fondent leur conception de l'antiquité. Berceau des écoles de mosai͏̈que romaine et vénitienne, elle fournit à la France des praticiens, qui, important leur art et leurs techniques de restauration permirent à l'Etat de transmettre au futur son patrimoine musival ancien. Reflet d'une doctrine en cours d'élaboration, soumise aux disparités des connaissances archéologiques et des politiques culturelles de son époque, la restauration se caractérise par une pluralité de choix et de résultats, qui d'une restitution totale et idéalisée, évolue au fil du siècle, vers une intervention limitée visant à garantir l'intégrité du document archéologique.

  • Titre traduit

    The discovery, the restoration and the safeguard of antique mosaics in France, in the 19th century


  • Résumé

    Associated with the notion of national antiquities and " historical monument ", the history of the conservation of antique mosaics comes within the framework of the patrimonial universe in the 19th century. The discipline progresses from the " 1er Empire " to the First World War, within multiple policies of conservation conducted by national museums, the Commission of historical monuments and local erudition nets. Italy has given the first models of restored mosaics on which antiquarians and architects based their conception of the Antiquity. Birthplace of roman and venitian schools of mosaic, Italy provided France with practitioners who brought their artistic skills as well as their restoration technics. Thus, they allowed France to pass on its ancient heritage to future generations. The restoration as a mirror of an emerging doctrine and subject to archeological knowledge disparities and different cultural policies of the moment, is characterized by a multitude of choices and results. It begins with a complete and idealized restitution of antique work and progresses towards a limited intervention so as to preserve the integrity of the archeological proof.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (411 f., n.p., 429 f., n.p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.355-408. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.