Le contrôle de la population par la politique de l'or et des monnaies au Paraguay : de la période coloniale à la guerre de la Triple Alliance (1536-1870)

par Marie-Hélène Camenen

Thèse de doctorat en Études ibériques et ibéro-américaines

Sous la direction de Jean-Pierre Sánchez.

Soutenue en 2004

à Rennes 2 .


  • Résumé

    De la conquête à la guerre de la Triple Alliance (1536-1870), la population paraguayenne ne bénéficia pas d'une totale liberté. Sous la Couronne, l'objectif était de rapatrier vers la métropole le plus de fonds possible ; après l'Indépendance il s'agissait de disposer des moyens nécessaires pour diriger le pays. Pour y parvenir, les autorités dirigeantes développèrent une politique de l'or et des monnaies en s'appuyant sur la législation et la fiscalité. Par la législation, elles imposèrent des cadres et des lois auxquels les habitants devaient se conformer. La fiscalité permit l'imposition des personnes, de leurs biens et des marchandises. Les dirigeants contrôlaient de cette façon la population par les impôts, alors que les taxes favorisaient ou pénalisaient le développement du commerce, en fonction de la politique menée par l'autorité supérieure. Ils surveillaient en même temps les mouvements des métaux précieux et des monnaies. Les services de l'administration se chargèrent d'appliquer et de faire respecter les décisions de l'Etat. La population n'eut d'autres choix que de respecter les directives prescrites par les autorités supérieures.

  • Titre traduit

    Population control through gold and monetary policy in Paraguay : from the colonial period to the War of the Triple Alliance (1536-1870)


  • Résumé

    From the Conquest until the War of the Triple Alliance the population of Paraguay did not benefit from total liberty. Under the Crown, the objective was to send the maximum of funds back to Spain; after Independence it became a matter of developing the necessary means to govern the country. In order to do this, the governing authorities developed a gold and monetary policy based on legislation and taxation. By means of legislation, they imposed frameworks and laws to which the inhabitants were obliged to conform. The fiscal system made it possible to tax people, their wealth and their goods. By this means the authorities were able to control the population by taxation, while the taxes favoured or penalised the development of trade, according to the policies of the higher authorities. At the same time they scrutinised the movements of precious metals and money. The administrative services took care of applying and enforcing the decisions of the State. The population had no choice but to obey the directives prescribed by the higher authorities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (376,239 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.340-367. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2004/62/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/REN2/0031
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.