Arthur en Bretagne, Arthur pour les Bretons

par Ana Donnard

Thèse de doctorat en Etudes celtiques

Sous la direction de Gwenaël Le Duc.

Soutenue en 2004

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Les Bretons insulaires et armoricains ont façonné la légende arthurienne selon leurs traditions locales. Un écho de la littérature perdue des Bretons armoricains se fait connaître à partir de l'œuvre galfridienne, de la Chronique de Saint Brieuc, des fragments retrouvés du Livre des faits d'Arthur, et à travers les littératures étrangères qui, tout en s'appropriant des légendes bretonnes, ne cesseront de les répertorier. La fascination exercée par la Bretagne et l'impression que se sont fait les étrangers des Bretons, a contribué à sauvegarder les fragments d'une littérature, nous le savons, définitivement perdue. Mais ce désastre n'implique pas l'impossibilité de retrouver les éléments particulièrement armoricains concernant ce mythe du haut Moyen Age, lequel se révèle, à chaque nouvelle étape des études celtologiques, de plus en plus immergé dans l'Antiquité. Nous devons à Geoffroy de Monmouth le grand mérite d'assembler différentes traditions du haut Moyen Age brittonique en les recadrant dans une unité historique entre l'Ile et le Continent, mais la Bretagne arthurienne n'a jamais existé. Celle-ci est un mythe littéraire lié à l'idée d'un roi protecteur, personnage fantasmagorique, allégorie nationale d'un royaume imaginaire. La Matière de Bretagne mérite d'être étudiée dans sa spécificité armoricaine : que ce soit pour les lais de Marie de France, pour Merlin ou pour Arthur, la culture bretonne offre une certaine fraîcheur parce que, hélas, trop négligée. Allégorie nationale, histoire, mythologie, littérature et folklore : Arthur en Bretagne n'est pas une mince affaire pour les chercheurs en quête de nouvelles approches du mythe arthurien.

  • Titre traduit

    Arthur in Brittany, Arthur of the Bretons


  • Résumé

    The Welsh, Cornish, and Bretons shaped the Arthurian legend in light of their own local traditions. An echo of the lost Breton literature can be identified from Geoffrey of Monmouth's writings, from the Chronique de Saint Brieuc, from recently found fragments of the Livre des Faits d'Arthur, and from non-Breton medieval literature that had, while appropriating Breton legends, preserved them. The fascination exerted by the Breton material, and the impression made by Bretons upon non-Breton literature in the Middle Ages contributed to the preservation of echoes of literature which we know to have been lost. But this disaster doesn't mean that it is impossible to identify Armorican elements of this medieval Arthurian tradition, which appears, as research in Celtic Studies progress increasingly suggests, more and more rooted in Antiquity. We owe a great debt to Geoffrey of Monmouth for his assembling of different Brittonic traditions in order to present an historical unity between Britain and the Continent, but Arthurian Britain had never existed. This was a literary myth involving the figure of a protector hero, a phantasmagorical character, a national allegory of an imaginary kingdom. The "Matière de Bretagne" deserves to be studied in a specifically Armorican context: whether we consider Marie de France's Lays, Merlin or Arthur, Breton literature offers a fresh perspective, in particular because it is unjustly neglected. National allegory, history, mythology, literature and folklore: Arthur in Brittany is a significant subject of investigation for Arthurian studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (325, 149 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. générale p. 305-325. Bibliogr. en fin de chapitre. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2004/50/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/REN2/0025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.