Régulations cognitives et sociales dans les concertations agri-environnementales : effets des contextes sociaux et des supports de discussion sur l'évolution des connaissances descriptives et évaluatives des bordures de champs agricoles

par Sylvie Kergreis

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Somat et de Benoît Testé.

Soutenue en 2004

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Nous cherchons sous quelles conditions la protection de l'environnement peut être assurée ou renforcée dans les décisions collectives concernant l'espace rural et la gestion des bordures de champ, dans l'Ouest de la France. Les théories de la négociation et de la polarisation sont mobilisées pour comprendre les mouvements des connaissances descriptives et évaluatives relatives à l'objet environnemental, préalablement repérées dans des enquêtes. Des observations de concertations agri-environnementales réelles et des expérimentations en contexte scolaire professionnel ont été organisées. Les expérimentations manipulent les contextes sociaux, intra et inter-groupes, et les supports de discussion (items descriptifs, évaluatifs et photos concernant les bordures de champ). Les résultats obtenus, sensiblement équivalents aux résultats observés sur le terrain, montrent que les intérêts agricoles sont généralement privilégiés en contexte inter-groupe.

  • Titre traduit

    Social and cognitive regulations in agri-environmental negotiations : effects of social contexts and discussion supports on the shifts of descriptive and evaluative knowledge about agricultural field margins


  • Résumé

    We focus on the social processes (group decision making) that construct an emergent attitude about field margins, in France western countryside. Negotiation theories are used to understand what occurs in three agri-environmental meetings. Descriptive and evaluative knowledge about field margins seems to be inaccurate, and agreements are partial or uncertain. Using a modified form of group polarization paradigm, our study examined the social and cognitive conditions under which environmental values tend to become more extreme. Intra-groups and inter-groups social contexts are organized with agricultural and environmental students. Discussion issues about fields margins are supported by descriptive items, evaluative items or photographs, that bring informational or normative influence. Attitudinal shifts are affected both by the type of group composition and the discussion supports. In inter-group context, agricultural interests are generally privileged.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (536, 252 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.507-519.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.