Vulnérabilité et résilience de trois populations pénales : (violeurs d'adultes, uxoricides et infracteurs à la législation des stupéfiants)

par Magali Varo

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychopathologie

Sous la direction de Loïck M. Villerbu.

Soutenue en 2004

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette recherche tente de repérer quelles vulnérabilités et quelles résiliences sont spécifiques aux différentes populations étudiées. Nous posons en effet comme postulat que les violeurs, les uxoricides et les infracteurs à la législation des stupéfiants font état d'aménagements particuliers. Pour cela, nous nous sommes appuyées sur la lecture du livre de C. Balier et d'A. Ciavaldini sur les délinquants sexuels avec en population témoin des individus condamnés pour coups et blessures volontaires. Pour réaliser cette recherche, nous avons eu recours à un questionnaire sur l'histoire de vie des sujets, le MMPI 2 , le MAPS et le Rorschach. Les résultats obtenus montrent que bien qu'il y ait des vulnérabilités et des résiliences communes, des particularités se profilent selon les catégories : ainsi avons nous trouvé une vulnérabilité narcissique plus importante chez les trafiquants de drogue et les violeurs, dans le sens d'une basse estime de soi. Au contraire, chez les uxoricides, nous retrouvons une hésitation entre une basse estime de soi et un conflit quant à son image. Par ailleurs, nous retrouvons une vulnérabilité objectale chez tous les sujets, mais différente, à savoir que les violeurs apparaissent plus isolés et les deux autres populations plus en difficultés lorsqu'ils interagissent. Enfin, les violeurs adoptent souvent un rôle passif, alors que les uxoricides montrent une grande dépendance envers autrui et que les trafiquants de drogue possèdent un potentiel pour de nombreuses ruptures affectives. D'autre part, les violeurs et les uxoricides font état de résilience particulière. En effet, les violeurs substituent le fantasme à la réalité dans des situations trop stressantes, ce qui n'est pas le cas chez les autres populations. Par ailleurs, ils utilisent davantage le déni et l'intellectualisation. Quant aux uxoricides, ils utilisent davantage l'idéalisation et l'évitement de la réalité et des situations émotionnelles que les deux autres populations et font état d'une tendance obsessionnelle. Enfin, la régression sur le plan de la pensée formelle ne se retrouve pas chez les violeurs, alors qu'on la trouve chez le quart des deux autres populations et l'annulation ne se retrouve pas chez les infracteurs à la législation des stupéfiants, mais chez un tiers des deux autres populations.

  • Titre traduit

    Vulnerability and Resilience among three criminal populations


  • Résumé

    This research tries to discover which vulnerabilities and which resiliencies are specific to the studied different populations. We lay as postulate that rapists, murderers and drug traffickers state particular adjustings. For that, we relied on the lecture of Balier C. And Ciavaldini A. 's book on rapists with a control population sentenced for voluntary assault and battery. To realize this research, we had recourse to a questionnaire on the subjects' life's story, the MMPI 2 and the Rorschach. The obtained results show that although there are common vulnerabilities and resiliencies, characteristics stand out among categories: thus, we found a narcissistic vulnerability more important among drug traffickers and rapists, in the same lines of a low self esteem. On the contrary, we found among murderers again an hesitation between a low self-esteem and a conflict of their picture of themselves. Otherwise, we find again an objectal vulnerability among all subjects, but different, that is, rapists appear more isolated and the two others populations more in difficulties when they interact. At last, rapists often adopt a passive role, whereas murderers show a greater dependence toward the others and drug traffickers possess a potential for large splits. Moreover, rapists and murderers show particular resilience. Indeed, , rapists substitute fantasy for reality in stressful situations, that isn't the case among others populations. In other respects, they use deny and intellectualisation anymore. As for murderers, they use much more idealisation and reality's and emotional situations' avoidance action than the others and show an obsessional tendency. At last, regression on the plan of formal thought don't find again among rapists, whereas we find it among the two others populations, and invalidation can be noticed only among quarter of drug traffickers whereas we can find it among third of the others.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (276, 320 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p.252-259.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2004/28/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/REN2/0014
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.