Communication organisationnelle et formation : essai d'une approche évolutionniste de trois études de cas

par Didier Chauvin

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Christian Le Moënne.

Soutenue en 2004

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Depuis une vingtaine d'années, le champ managérial traverse une crise sans précédent dans la conception et la mise en œuvre de ses modèles d'efficacité organisationnelle. L'une des manifestations de cette crise serait perceptible selon nous dans l'évolution des dispositifs et modalités de formation. En partant de l'hypothèse que la "communication organisationnelle" serait une dimension centrale des processus d'institution symbolique et de recomposition des "organisations-artefacts", nous avons cherché à appréhender la pertinence de notre hypothèse centrale, selon laquelle la formation serait le vecteur principal de construction et de recomposition de ces "nouvelles formes organisationnelles", dont la caractéristique majeure est d'être managées par le "savoir". A partir de trois études de cas, nous avons construits des hypothèses, qui dans une perspective "évolutionniste-sélectionniste" faible, pourraient éclairer la question de la formation comme dispositif visant à construire un environnement pour sélectionner les "bonnes pratiques", et celà dans un contexte de "rationalité limitée". Il ressort de ces trois études de cas, que la formation est au cœur d'une série de tensions entre innovation, émergence, exigence normative, hétéronomie, autonomie, contrôle, tensions consubstantielles aux organisations-artefacts, mais qui prennent une nouvelle dimension dans un contexte d' "économie de la connaissance". Il ressort également que l'évolution du statut et des modalités de la formation pourrait exprimer une crise managériale non pas de nature épistémologique, mais plutôt praxéologique. Enfin, les hypothèses et analyses développées dans le cadre de notre travail, ont abouti à requestionner un certain nombre de notions fondamentales dans le champ des Sciences de l'Information et de la Communication (information, code, processus, diffusion)

  • Titre traduit

    Organizational communication and training : trial of an evolutionist approach from three case-studies


  • Résumé

    For some twenty years, the managerial field has gone through an unprecedented crisis in the conception and application of its patterns of organizational efficiency. To our mind, one of the indications of that crisis would be perceptible in the evolution of devices and conditions of training. Supposing that the organizational communication would be a main factor in the processes of symbolic institution and recomposing of artefacts organizations, we tried to comprehend the relevance of our main hypothesis, that training would be the principal instrument of construction and recomposing of those new organizational methods, whose essential characteristic is to be managed by knowledge. From the three case-studies, we have built up some hypotheses that, in a weak evolutionist and selectional outlook, could clarify the question of training like device aiming to build up an environment to select the best practices, in a context of limited rationality. After those three case-studies, it turns out that training is in the centre of series of troubles among innovation, emergence, normative requirement, heteronomy, autonomy, checking, troubles related to artefacts organizations, but that grows in a context of knowledge economy. We have also concluded that the evolution of the statute and the conditions of training could express a managerial crisis, that shouldn't be of an epistemological type but that should rather come from praxeological one. Finally, the hypotheses and analyses developed as part of our work made us call some basic notions in question, in the field of information and communication knowledge (information, code, process, diffusion).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 339 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 314-339

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2004/11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/REN2/0006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.