L' exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle : la carrière de Joseph Bigot (1807-1894), architecte finistérien

par Nolwenn Rannou

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-Yves Andrieux.

Soutenue en 2004

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Ce travail consacré à Joseph Bigot (1807-1894) a pour objectif de faire connaître l'œuvre d'un architecte prolifique (près de 400 interventions) ayant exercé dans le Finistère de 1835 a 1892. Formé par des ingénieurs des ponts et chaussées et par l'architecte nantais Seheult, il obtient le poste d'architecte départemental puis accède a la fonction d'architecte diocésain. Conseiller de l'évêque et unique représentant de sa profession au sein de la commission départementale des bâtiments civils jusqu'en 1873, il contrôle l'ensemble de la commande publique et religieuse. Parallèlement, il exerce en tant que libéral et participe a la vie culturelle et politique locale. Influencé par le rationalisme et l'art médiéval, il applique essentiellement un éclectisme typologique. Auteur de nombreuses écoles et presbytères, du château néogothique de Keriolet et de 29 églises, il se distingue également par sa pratique de la restauration (il a achevé les flèches de la cathédrale de Quimper).

  • Titre traduit

    Practice of architecture and restoration in France in the 19th century : the career of Joseph Bigot (1807 - 1894), an architect from the Finistere region


  • Résumé

    This study dedicated to Joseph Bigot (1807-1894) will examine the works of a prolific architect (about 400 interventions) who plied his trade in the Finistere region from 1835 to 1892. Trained by highway engineers and by the architect Seheult (Nantes), he started as a departmental architect then acceded to the function of diocesan architect. His position as the only representative of his profession in the civil building departemental commission until 1873 and as the bishop's adviser entitled him to control all the public and religious orders. Besides his official functions, he also practised a liberal profession and took an active part of the local cultural and political life. Influenced by the rationalism and medieval art, he essentially put a typological eclecticism into practice. He constructed several schools and presbyteries, the Keriolet neogothic castle and 29 churches. His practice of restoration made him stand out too (he achieved the spires of the Quimper cathedral).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Joseph Bigot (1807-1894), architecte et restaurateur


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (678, 468 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 468-485. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2004/5/1-4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/REN2/0003
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Joseph Bigot (1807-1894), architecte et restaurateur
  • Dans la collection : Art & société
  • Détails : 1 vol. (374 p.)
  • Notes : Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire de l'art : Rennes 2 : 2004. Titre de soutenance : L'exercice de l'architecture et de la restauration en France au XIXe siècle : la carrière de Joseph Bigot (1807-1894), architecte finistérien.
  • ISBN : 2-7535-0068-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 343-362. Notes bibliogr. en fin de chapitres. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.