Analyse des asymétries inter-hémisphériques en tomographie d'émission monophotonique (TEMP) cérébrale : méthode, évaluation et application à l'épilepsie

par Bérengère Aubert-Broche

Thèse de doctorat en Médecine. Génie biologique et médical

Sous la direction de Bernard Gibaud.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Analysis of inter-hemispheric asymmetries in brain single photon emisssion computed tomography (SPECT) : method, evaluation and application in epilepsy


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La TEMP cérébrale est une technique d'imagerie permettant de visualiser la perfusion cérébrale au moment de l'injection du radiotraceur. Lors de la prise en charge des épilepsies partielles dites pharmacorésistantes, la TEMP permet de renseigner sur la perfusion cérébrale au cours d'une crise (TEMP ictale) ou entre les crises (TEMP interictale). Une hyperperfusion du foyer épileptogène est généralement observée en période ictale. Plus rarement, une hypoperfusion est visualisée à l'endroit du foyer épileptogène en pe��riode interictale. L'analyse de ces données TEMP est la plus souvent visuelle et consiste à comparer la perfusion des deux hémisphères cérébraux. La faible résolution spatiale de ces données rend cette interprétation qualitative difficile. Nous proposons une méthode originale d'analyse semi-quantitative des asymétries fonctionnelles inter-hémisphériques (méthode DAIH). Cette méthode automatique s'appuie sur l'imagerie anatomique (IRM) pour rechercher les zones morphologiquement homologues dans les hémisphères cérébraux. La méthode DAIH est comparée sur des données TEMP simulées à l'analyse visuelle et à une analyse automatique de détection d'asymétries à l'aide de régions d'intérêt. Une évaluation par courbes LROC montre que la méthode DAIH présente de meilleures performances en terme d'aire sous les courbes. Ces 3 méthodes de détection appliquées sur des données cliniques interictales de 18 patients atteints d'épilepsie focale temporale, opérés et guéris depuis plus de 2 ans. La méthode DAIH semble pouvoir apporter un aide supplémentaire à la latéralisation et à la localisation du foyer épileptogène.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 159 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2004/80/D
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2004/80
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6079
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.