Implication de la métalloélastase du macrophage ou MMP-12 dans les processus inflammatoires du système respiratoire

par Soazig Nénan

Thèse de doctorat en Biologie et sciences de la santé. Pharmacie

Sous la direction de Vincent Lagente.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Involvement of the macrophage metalloelastase (MMP-12) in the inflammatory process in the airways


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La broncho-pneumopathie obstructive (BPCO) est une pathologie qui se caractérise par le développement d'une bronchite chronique associée ou non à des lésions emphysémateuses. Chez ces patients : réaction inflammatoire intense faisant intervenir des cellules inflammatoires telles que les macrophages, les neutrophiles et les lymphocytes. Des enzymes protéolytiques capables de dégrader les composants de la matrice extracellulaire sont libérés par ces cellules. Parmi ces enzymes, la métalloélastase du macrophage ou MMP-12 semble jouer un rôle prépondérant dans la destruction tissulaire qui accompagne lea formation des lésions emphysémateuses. Peu de choses sont connues concernant l'implication de la MMP-12 dans la réaction inflammatoire associée. Nous avons étudié le potentiel pro-inflammatoire de la MMP-12. L'instillation de cette protéase dans les voies aériennes de souris s'accompagne d'une réaction inflammatoire en 2 phases. Phase inflammatoire précoce caractérisée par un recrutement majeur de neutrophiles, la libération de cytokines et une augmentation de l'activité des gélatinases. Puis phase inflammatoire tardive caracctérisée par un recrutement majeur de macrophages. Nous avons montré que des composés anti-inflammatoires, corticoïdes ou inhibiteurs de phosphodiesterases IV, sont capables d'inhiber uniquement la phase inflammatoire précoce alors que la marimastat, inhibiteur large spectre des MMPs, est capable d'inhiber les deux phases inflammatoires. Ni la déplétion des macrophages résidents, ni la déplétion des neutrophiles n'ont d'influence sur le recrutement tardif des macrophages. Nous avons proposé que les cellules épithéliales soient la cible directe de la MMP-12. Ces résultats renforcent l'hypothèse de l'utilisation de la MMP-12 comme cible thérapeutique dans la prise en charge de la BPCO.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 116-129

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 371050/2004/61/D
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 371050/2004/61
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6217
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.