Etude de l'implication de la molécule TRAIL et de ses récepteurs dans les cancers de la prostate

par Vincent Hesry

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean-Jacques Patard.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Dans les pays industrialisés, le cancer de la prostate est le cancer le plus diagnostiqué et la seconde cause de mort par cancer chez l'homme, après celui du poumon. Si les formes précoces de la maladie peuvent ^etre traitées avec succès (radiothérapie, curiethérapie, prostatectomie radicale), les formesles plus avancées, hormono-résistantes, demeurent incurables. Cette pathologie atteignant particulièrement l'homme âgé, l'augmentation de l'espérance de vie ainsi que l'arrivée de la génération du "baby-boom" dans l'^age à risque en font un problème de santé publique majeur. Il est par conséquent urgent de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques permettant de lutter efficacement contre les cancers de la prostate. Dans ce contexte, nous avons étudié la molécule pro-apoptotique TRAIL et ses cinq récepteurs,"in vitro"et "in vivo", afin d'en évaluer les propriétés anti-tumorales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. :550 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TARENNES2004/130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.