Contrôle de la prolifération des hépatocytes : rôle des cytokines pro-inflammatoires et des facteurs de croissance

par Anne-Laure Serandour

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Christiane Guillouzo.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La compréhension des mécanismes moléculaires qui régulent la prolifération des hépatocytes représente un enjeu considérable dans le traitement des maladies du foie. Dans ce contexte, nous avons développé un modèle unique de prolifération d'hépatocytes adultes et caractériser les principaux mécanismes moléculaires impliqués. En coculture, les hépatocytes prolifèrent grâce aux effets complémentaires du TNFa (Tumor Necrosis Factor alpha) et de l'EGF (Epidermal Growth Factor), comme décrit in vivo au cours de la régénération hépatique. Le TNFa induit une dégradation de la matrice extracellulaire pour permettre aux cellules de répondre pleinement aux signaux mitogéniques. De plus, un protocole a été développé afin d'induire plusieurs vagues successives de prolifération des hépatocytes avec un maintien de la différenciation. Ces travaux représentent une avancée dans la maîtrise de la prolifération des hépatocytes et offrent des espoirs dans le traitement des maladies hépatiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 103 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 200 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/114
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.