Etude des protéines kinases Aurora au cours de la maturation ovocytaire chez xenopus laevis

par Gaëtan Pascreau

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Yannick Arlot-Bonnemains.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les protéines Aurora appartiennent à une famille de kinases impliquées dans le déroulement de la mitose. Une dérégulation de l'expression ou de l'activité de ces kinases provoque des altérations du cycle cellulaire conduisant à l'apparition de tumeurs. Au cours de mes travaux j'ai étudié les kinases Aurora-A et B chez le Xénope. Nous avons montré que la protéine kinase Aurora-A est phosphorylée sur la thréonine 295 nécessaire à son activité et que la phosphorylation de la sérine 349 régulait négativement cette activité. Aurora-A est impliquée dans la maturation ovocytaire Nous avons caractérisé un substrat de la kinase Aurora-A, maskin. Nos résultats suggèrent un rôle de la protéine Aurora-A dans la régulation de la traduction séquentielle des ARNm codant les protéines clés de la maturation ovocytaire. Dans un deuxième temps nous avons montré l'expression et l'activité biphasique de la kinase Aurora-B au cours de la maturation ovocytaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 103 p..
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 316 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/104
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.