Transformations spatio-temporelles de la végétation du nord-ouest de la France depuis la fin de la dernière glaciation. Reconstitutions paléo-paysagères

par Loïc Gaudin

Thèse de doctorat en Archéologie et archéométrie

Sous la direction de Jean-Laurent Monnier.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Afin d'étudier et de représenter l'évolution spatio-temporelle de la végétation armoricaine depuis la fin de la dernière glaciation, un protocole mettant en œuvre des outils d'analyses cartographiques (SIG) et statistiques a été mis au point. Ce travail a entraîné la saisie d'environ 150000 données géoréférencées (archéobotaniques, géographiques, archéologiques) et des méthodes d'analyses ont été développées. Ainsi, pour chaque période chronologique on a cherché à obtenir :- des tendances de la répartition spatiale des données archéobotaniques (ex. Krigeage des AP),- des corrélations spatiales entre paramètres paléo-environnementaux et activités humaines, - des analyses globales des données archéobotaniques, anthropiques et abiotiques grâce à l'utilisation d'analyses multivariées. Pour mettre en perspective les résultats archéobotaniques, des reconstitutions paléo-paysagères de trois sites à vocations patrimoniales ont été intégrées dans des projets d'aménagements paysagers.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 tomes en 763 p..
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. :430 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/105
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.