Détection et correction des intersections entre courbes B-splines. Application à la généralisation cartographique

par Eric Guilbert

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Bruno Arnaldi.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Cette thèse présente une méthode de détection et de correction des intersections visuelles et singulières entre courbes B-splines adaptée à la généralisation des cartes marines. Dans une première partie, nous nous intéressons à la détection des intersections. La méthode proposée effectue d'abord un partitionnement du plan. Les courbes sont réparties dans les cellules sans calcul numérique. Le partitionnement est donc rapide et robuste. Ensuite, les intersections sont calculées à l'aide de schémas de subdivision. La deuxième partie concerne la correction des conflits par déformation respectant les contraintes cartographiques. Nous présentons une première méthode où le polygone de contrôle est assimilé à un réseau de barres déformé par l'application de forces externes. Une deuxième méthode est ensuite présentée où le déplacement est représenté par un snake soumis à des énergies définies en fonction des conflits. Les paramètres de forme sont réglés automatiquement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 92 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/85
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.