Etude de l'influence de la virulence des souches de peste procine classique, sur les risques de propagation de la maladie. Etude de l'immunopathogénicité d'une souche moyennement virulente

par Sylvie Davila

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Philippe Vannier.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La Peste Porcine Classique est une maladie infectieuse virale ayant un grand impact économique sur l’industrie porcine. Les isolats récents sont suspectés être des souches de virulence modérée rendant le diagnostic difficile augmentant ainsi le risque de propagation de la maladie. L’étude de l’influence de la virulence sur la propagation de la maladie en calculant le taux de reproduction de base (R0) ont confirmé : l’influence de la virulence sur le R0 et le haut niveau de contagion en intra-parc. Les porcs infectés présentent une leucopénie et une atrophie des organes lymphoïdes qui semble être causé par l’apoptose indirecte des lymphocytes. L’apoptose induite par une souche moyennement virulente dans le sang et la mise en place d’un modèle in vitro de co-culture ont révélé: 1) une leucopénie dès les premières 48 heures accompagnée d’une apoptose des cellules de la périphérie sanguine, 2) la nécessité d’un contact cellulaire pour induire l’apoptose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 289 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/54
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.