Nouvelle génération d'absorbeurs UV inorganiques. Etude des solutions solides oxydes et oxynitrures. Application à la protection du bois

par François Cheviré

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Franck Tessier.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail vise à créer et mettre au point une nouvelle génération d'absorbeurs UV inorganiques efficaces dans toute la gamme de longueurs d'onde UV. L'étude de solutions solides oxydes et oxynitrures à base d'éléments de terres rares a été privilégiée. La modification progressive de la composition chimique entraîne une évolution continue de la propriété d'absorption. Par exemple, en partant du composé oxynitrure coloré de type pérovskite LaTiO2N absorbant dans le visible et en appliquant le principe de substitution couplée: LaIII + NIII- = SrII + OII-, il est possible de déplacer le bord d'absorption vers les plus courtes longueurs d'onde. Une approche similaire est exposée dans le cas de solutions solides oxydes de type fluorine. Des compositions non photocatalytiques absorbant à 400 nm (transition UV/Visible) ont été isolées dans les systèmes dérivés de la cérine CeO2-Y6WO12 et CeO2-Y2O3. Plusieurs méthodes de chimie douce ont été développées dans l'étude du système CeO2 - Y2O3 afin de synthétiser des poudres suffisamment fines pour envisager leur mise en suspension dans des finitions transparentes industrielles appliquées à la protection du bois.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 187 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 133 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/88
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.